Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · Virage à gauche de l'Ontario en 1990

Virage à gauche de l'Ontario en 1990

Date de diffusion : 1er octobre 1990

Grisé par la popularité de son parti, Peterson déclenche des élections en 1990 afin de se maintenir au pouvoir plus longtemps. Les libéraux sont donnés pour vainqueurs dans la plupart des sondages, qui indiquent que la moitié des Ontariens voteraient pour le Parti libéral. Les néo-démocrates recueillent 26 % des intentions de vote et les progressistes-conservateurs 22 %.

À la surprise générale, les néo-démocrates dirigés par Bob Rae remportent les élections. Comme l'explique le journaliste Alain Crevier, le monde des affaires réagit avec suspicion à l'élection du NPD.

En établissant des mesures plus socialistes en période de récession, les néo-démocrates ont mis à rude épreuve les finances publiques. Dès l'automne 1991, le gouvernement connaît des moments difficiles, surtout à cause de l'inexpérience de son cabinet des ministres. Critiqué par les médias et le monde des affaires, le gouvernement de Bob Rae était « trop socialiste » pour la droite et « trop libéral » pour les tenants de la gauche.

Virage à gauche de l'Ontario en 1990

• Le NPD gagne ses premières élections ontariennes avec 74 députés élus sur 130, même s'il n'obtient que 37,6 % des votes. Les néo-démocrates récoltent 1 509 506 votes aux élections de 1990 alors que les libéraux en obtiennent 1 302 134 et les progressistes-conservateurs 944 564. Après cette victoire, les néo-démocrates de Bob Rae vont connaître une forte baisse de popularité en Ontario.

• Lors de ces élections, David Peterson se fait battre dans sa circonscription. Il décide alors de quitter ses fonctions de chef de parti.

• Robert K. Rae, plus connu sous le nom de Bob Rae, est originaire d'Ottawa. De 1978 à 1982, il est député au Parlement canadien. Bob Rae est chef du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario entre février 1982 et 1996.

• Bob Rae fut au pouvoir durant 1650 jours, soit le plus long mandat unique d'un premier ministre ontarien depuis la Seconde Guerre mondiale. Il fut l'un des seuls premiers ministres ontariens qui pouvaient s'exprimer en français.

• Auparavant, seules des provinces de l'Ouest avaient eu des gouvernements néo-démocrates : la Colombie-Britannique, de 1972 à 1975; le Manitoba, de 1969 à 1977 et de 1981 à 1988; la Saskatchewan, de 1971 à 1982.

• Le NPD ontarien fait élire pour la première fois des députés en 1963. Cette année-là, le parti obtient 7 des 108 sièges de l'Assemblée législative. Avant 1990, les néo-démocrates ontariens ont récolté en moyenne 23 sièges par élection.

Virage à gauche de l'Ontario en 1990

Média : Radio

Émission : Les Actualités (radio)

Date de diffusion : 1er octobre 1990

Invité(s) : Clinton Archibald, Bob Rae

Ressource(s) : Alain Crevier, Marie-Hélène Poirier

Durée : 6 min 43 s

Dernière modification :
4 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
« Rien ne changera en Ontario »
Télévision
7 min 46 s
C'est du moins ce que pense le rédacteur en chef du Droit d'Ottawa sur les élections législatives de la province en 1971.
Ontario : le long règne des conservateurs
Télévision
4 min 08 s
De 1943 à 1985, le parti conservateur fonde une véritable dynastie à la tête de l'Ontario.