Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · 1976 : l'élection du Parti québécois

1976 : l'élection du Parti québécois

Date de diffusion : 16 novembre 1976

Le Parti québécois remporte les élections du 15 novembre 1976 avec une importante majorité. L'arrivée d'un parti indépendantiste au pouvoir sème la stupeur à Ottawa et dans le Canada anglais. Dans son discours de défaite, Robert Bourassa tente de calmer les craintes en demandant que soient respectés les choix démocratiques des Québécois.

Le lendemain de la victoire inattendue de son parti, René Lévesque répond aux questions d'André Payette, à l'émission Le 60. L'air fatigué, mais paisible, il donne son interprétation de la vague péquiste et spécifie les priorités de son gouvernement.

Dans les semaines qui précèdent les élections de 1976, les péquistes abordent peu la question de l'indépendance. Ils tentent plutôt de démontrer l'incompétence administrative et la corruption qui, selon eux, caractérisent le Parti libéral.

Les libéraux mènent une campagne difficile. Le parti de Robert Bourassa a perdu l'appui traditionnel des Anglo-Québécois, irrités par l'adoption du projet de loi 22, qui a fait du français la langue officielle du Québec. De même, il est défavorisé par les nouveaux liens du PQ avec des organisations syndicales et des groupes d'étudiants.

1976 : l'élection du Parti québécois

• Le 15 novembre 1976, le Parti québécois remporte 41,4 % des suffrages et parvient à faire élire 71 députés. Le Parti libéral, avec 33,8 % des voix, en fait élire 26. L'Union nationale effectue un retour avec 11 candidats élus, dont son chef Rodrigue Biron. Les unionistes recueillent 18,2 % des suffrages. Enfin, Camil Samson, le chef créditiste, et Fabien Roy, du Parti national populaire, l'emportent dans leur circonscription.

• Au total, 85,3 % des électeurs exercent leur droit de vote, c'est la plus importante participation de l'histoire électorale québécoise.

• Le succès du Parti québécois est dû en grande partie à son choix de candidats triés sur le volet. L'équipe péquiste compte de nombreuses personnalités de premier plan, dont l'économiste Jacques Parizeau, l'ancien sous-ministre Claude Morin, le psychiatre Camille Laurin et l'animatrice de télévision Lise Payette.

• Le soir de la victoire péquiste, René Lévesque déclare à ses partisans : « Je n'ai jamais pensé que je pourrais être aussi fier d'être québécois. » (Voir le clip L'indépendance au pouvoir.)

• Robert Bourassa subit la défaite face au poète Gérald Godin dans la circonscription de Mercier. La plupart de ses ministres perdent également leur siège.

• Robert Bourassa avait déclenché les élections le 18 octobre 1976, malgré le désaccord de certains de ses ministres. Son gouvernement était alors accusé de mauvaise gestion par l'opposition et les journalistes.

1976 : l'élection du Parti québécois

Média : Télévision

Émission : Le 60

Date de diffusion : 16 novembre 1976

Invité(s) : René Lévesque

Ressource(s) : André Payette

Durée : 18 min 54 s

Dernière modification :
30 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
René Lévesque en Corée
Radio
3 min 59 s
Fort de son expérience de correspondant pour l'armée américaine, René Lévesque couvre la guerre de Corée pour Radio-Canada.
Naissance du Parti québécois
Télévision
9 min 54 s
21 avril 1968
Le 21 avril 1968, le Mouvement Souveraineté Association, futur Parti québécois, tient ses premières assises.