Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · 1972 : une victoire inattendue du NPD

1972 : une victoire inattendue du NPD

Date de diffusion : 31 août 1972

Aux élections de 1972, les néo-démocrates de David Barrett surprennent tout le pays lorsqu'ils mettent fin au long règne du gouvernement créditiste de William Andrew Bennett.

Dans cet extrait audio du 31 août 1972, trois reportages du Téléjournal rapportent les nombreuses réactions à l'élection des néo-démocrates en Colombie-Britannique. À Ottawa, les libéraux se préoccupent de l'effet de la victoire du NPD sur les élections fédérales du 30 octobre.

Une lutte entre le Crédit social et le NPD a longtemps marqué les campagnes électorales en Colombie-Britannique. De 1963 à 1972, le NPD forme l'opposition politique en Colombie-Britannique. Lors des scrutins, le parti remporte entre 12 et 16 sièges à l'Assemblée législative.

En 1972, le NPD remporte ses premières élections en Colombie-Britannique. Il forme un gouvernement majoritaire avec 38 députés élus. Le Crédit social perd 28 députés et n'en conserve que 10.

Pendant ses trois années au pouvoir, le gouvernement de David Barrett met en place une politique de zonage agricole et lance le système d'assurance-maladie de Colombie-Britannique. De même, il crée un conseil des relations de travail.

Les néo-démocrates échouent par contre dans leur tentative de nationaliser la BC Telephone Company. La réforme de l'éducation promise n'est jamais adoptée. Des investissements entrepris pour sauver des emplois, comme l'achat de sociétés forestières près de la faillite, sèment le doute chez plusieurs citoyens aux élections de 1975.

1972 : une victoire inattendue du NPD

• David Barrett remporte sa première élection en 1960 comme membre de la CCF (Cooperative Commonwealth Federation).

• Travailleur social de formation, il est réélu député du NPD en 1963, 1966 et 1969. Il devient chef du parti en 1969, en remplacement de Tom Berger. David Barrett a 41 ans lorsqu'il devient premier ministre.

• L'âge avancé de William Bennett père a probablement contribué à la défaite créditiste. Le politicien a 71 ans lorsqu'il entame sa huitième campagne électorale.

• Aux élections du 30 août 1972, les Britanno-Colombiens élisent 38 députés néo-démocrates, 10 créditistes, cinq libéraux et deux conservateurs.

• Vaincu par le Crédit social de William Bennett fils en 1975, David Barrett demeure chef de l'opposition jusqu'en 1984. Par la suite, il devient animateur de radio, avant de revenir en politique et de siéger comme membre du NPD fédéral, de 1988 à 1993.

• Par peur de perdre des appuis, le gouvernement créditiste élu en 1975 n'a pas osé toucher aux réformes sociales mises en place par le NPD.

1972 : une victoire inattendue du NPD

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 31 août 1972

Invité(s) : Réal Caouette, David Lewis

Ressource(s) : James Bamber, Réal D'Amours, Bernard Derome, Jean Larin

Durée : 7 min 55 s

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
29 février 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'inamovible WAC Bennett
Télévision
2 min 24 s
Avant de remporter les élections de 1969, le premier ministre Bennett traite les néo-démocrates de marxistes-léninistes.
Bill Bennett conserve le pouvoir
Radio
8 min 30 s
Le 10 mai 1979, les Britanno-Colombiens accordent un deuxième mandat à William Bennett fils.