Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Droits et libertés · Pipeline et droits territoriaux

Période : 1974 - 1989

Pipeline et droits territoriaux

Déposé en 1977, le rapport Berger éveille les Canadiens aux problèmes environnementaux et aux revendications des peuples autochtones. Quelles conséquences découleraient de la construction d'un gazoduc le long de la vallée du Mackenzie? Un tel projet suscite l'hostilité des communautés du Yukon et des Territoires du Nord–Ouest qui revendiquent la reconnaissance de leurs droits ancestraux.

icone_tv
13 clips télé
icone_micro
7 clips radio

Le pétrole du Mackenzie

Date de diffusion : 25 novembre 1975

Le gaz naturel du delta du Mackenzie et de la mer de Beaufort suscite les convoitises des compagnies pétrolières et des gouvernements américain et canadien, mais aussi la crainte des populations autochtones de la région.

Leur sol, dont les réserves prouvées seraient de 255 milliards de mètres cubes, recèlerait encore près de 1812 milliards de mètres cubes de gaz naturel, selon une étude effectuée par des économistes de l'Université de Calgary.

Trois projets concurrents sont en lice:

La compagnie pétrolière El Paso propose d'acheminer le gaz naturel d'Alaska par navire méthanier jusqu'aux États-Unis.

La compagnie canadienne Foothills suggère le transport du gaz par pipeline le long de la vallée du Mackenzie, en direction du seul et unique marché canadien.

Le projet canado-américain de la compagnie Canadian Arctic Gas Pipelines Ltd envisage la construction d'un pipeline qui acheminerait le gaz vers le Canada et les États-Unis.

Le gouvernement fédéral, soucieux des répercussions sociales, écologiques et économiques entraînées par la construction d'un gazoduc dans la vallée du Mackenzie, crée une commission d'enquête en 1975.

Son mandat consiste à évaluer les conséquences d'un pipeline acheminant le gaz naturel de l'Arctique vers les marchés du Sud, dont le tracé traverserait des territoires habités par plus de 17 000 Métis et Amérindiens.

La construction du pipeline devrait durer quatre ans et nécessiter la présence de quelque 8000 hommes.

Le pétrole du Mackenzie

• Le terme «autochtone» désigne conjointement les Amérindiens, les Métis et les Inuits.

«Inuit» est un terme signifiant «personne» utilisé par les Européens.

• Les Inuits sont parmi les premiers habitants des régions septentrionales du Canada.

• Déjà en 1891, le Conseil privé signale que « dans la région du Mackenzie, certains secteurs recèleraient d'immenses quantités de pétrole et (…) d'autres minéraux (et qu'il) est à conseiller de conclure avec les Indiens, qui considèrent ces régions comme leur territoire de chasse, un ou plusieurs traités ».

• Durant les travaux préliminaires à la Confédération, sir John A. Macdonald (1815-1891), le premier premier ministre du Canada avait fait savoir au Parlement que l'objectif du Canada serait « d'éliminer le système tribal et, à tout égard, d'assimiler les Autochtones aux habitants du Dominion ».

Le pétrole du Mackenzie

Média : Télévision

Émission : Le 60

Date de diffusion : 25 novembre 1975

Invité(s) : Thomas Berger

Ressource(s) : James Bamber

Durée : 5 min 11 s

Dernière modification :
6 février 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Oka en crise
Télévision
3 min 45 s
11 juillet 1990
Quatre mois après la mise en place de barrages par les Mohawks de Kanesatake, une opération policière tourne au drame.
Fin de siège pacifique au lac Gustafsen
Radio
7 min 43 s
17 septembre 1995
En Colombie-Britannique, l'occupation illégale d'un ranch par des autochtones cesse grâce à l'intervention d'un chaman.
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet