Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Droits et libertés · 1968 : les chefs débattent de sujets tabous

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Bonjour,
Il est étonnant de voir l'évolution des mentalités en ce qui à trait à l'homosexualité. Des discours comme le dernier monsieur sur le fait que l'homosexualité serait une maladie psychiatrique serait aujourd'hui des paroles qui pourraient compromettre la vie politique des leaders.

Soumis par : audrey


1968 : les chefs débattent de sujets tabous

Date de diffusion : 9 juin 1968

Pour le meilleur et pour le pire, le « bill Trudeau » a fortement contribué à la popularité de son initiateur sur la scène nationale. Les libéraux ont craint que les clauses sur l'avortement thérapeutique et l'homosexualité ne portent ombrage à la candidature de Trudeau à la direction du parti, puis à la campagne électorale de juin 1968. La « trudeaumanie » et l'élection d'un gouvernement majoritaire ont démontré que l'impact politique fut moindre que celui qui était appréhendé.

Les créditistes sont les plus farouches opposants au projet de loi. Pour leur chef Réal Caouette, il y a des législations bien plus importantes à présenter pour le peuple canadien que celles sur l'avortement et l'homosexualité.

À l'instar du chef conservateur Robert Stanfield, les créditistes demandent que la réforme soit divisée (avortement, homosexualité, loteries, autres amendements) afin que les députés puissent voter en leur âme et conscience et non en conformité avec une ligne de parti.

Il aura fallu près de deux ans avant que ne soit finalement adopté le « bill omnibus ». Le 14 mai 1969, après une bataille acharnée de plusieurs jours menée en Chambre par les créditistes contre la clause sur l'avortement, 149 députés se prononcent en faveur du projet de loi C-150, tandis que 55 autres votent contre.

1968 : les chefs débattent de sujets tabous

• Dès le départ, Trudeau rappelle qu'il n'est pas question d'un vote libre sur l'un ou l'autre des amendements proposés. Le projet de loi étant gouvernemental, les députés sont invités à voter selon la ligne de leur parti.

• Il y a eu aucun débat des chefs lors de la campagne électorale de 1972, ni pendant celle de 1974.

1968 : les chefs débattent de sujets tabous

Média : Télévision

Émission : The National Debate - Débat fédéral

Date de diffusion : 9 juin 1968

Invité(s) : Réal Caouette, Tommy Douglas, Robert Stanfield, Pierre Elliott Trudeau

Ressource(s) : Pierre Nadeau, Jean-Marc Poliquin

Durée : 6 min 44 s

Crédits : Consortium des médias

Dernière modification :
14 novembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
1984 : des chefs et des femmes
Télévision
4 min 12 s
Lors du premier débat des chefs bilingue de l'histoire, John Turner, Brian Mulroney et Ed Broadbent s'expriment sur la condition de la femme.
2004 : Paul Martin garde son calme
Télévision
4 min 36 s

Au débat des chefs du 14 juin 2004, Stephen Harper, Gilles Duceppe et Jack Layton tirent à boulets rouges sur le chef libéral Paul Martin.