Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Les machines
Télévision




Le kinéscope était une immense caméra qui permettait des enregistrements sur support film, principalement 16, mais aussi 35 mm, que l'on nommait cinégrammes ou kinés. On plaçait le kinéscope devant un écran de télévision pour enregistrer l'émission diffusée!




Le four pour les cassettes vidéo! De fabrication maison, il a été conçu à l'origine pour sécher les cartes informatiques qu'on avait dû laver, par exemple après y avoir échappé un café. Il est maintenant (très rarement) utilisé pour la restauration des bandes audio ou vidéo.







Grand comme un gros frigo et avec un ronronnement plutôt bruyant, le magnétophone pour les bandes vidéo en format 2 pouces fonctionne avec un compresseur à air.







Dans sa jolie valise en bois, cet appareil sert à monter la pellicule vidéo en format 2 pouces. On répand de l'oxyde de fer sur la bande et l'on regarde le joint à faire avec un microscope.









Une visionneuse Moviola, très connue dans le domaine à Hollywood, et encore utilisée pour le cinéma. Elle est utilisée pour regarder la pellicule film. On peut ainsi choisir les images dont nous aurons besoin. On laisse des marques pour indiquer les endroits où l'on devra couper et recoller la pellicule.







Ce véritable «mobile» est en fait une tireuse Bell & Howell (16mm) utilisée pour produire des copies de pellicule film. Par exemple d'un kiné en format négatif, on pouvait imprimer plusieurs copies (positif) pour envoyer dans les régions.





Page Précédente : Machines : Radio
Page Suivante : Le projet des archives