Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Salle des documents papier


Taille : 446 m2

Température : 18°C - 25% d'humidité

Contenance : 17 350 boîtes

Lorsqu'on fait de la télévision ou de la radio, on conserve aussi pour chaque émission une bonne pile de papiers importants : scénarios, contrats, feuilles de route et salaires versés aux techniciens et comédiens. À quoi sert tout cela.





Si on désire rediffuser une émission, c'est le dossier que l'on consultera pour savoir à combien s'élèvent les droits que l'on doit payer. En effet, par exemple, lorsqu'un diffuseur achète une émission, il paye les droits pour un certain nombre de diffusions et d'années. S'il veut la rediffuser plus tard, il devra repayer des droits, entre autres aux comédiens, aux auteurs et aux musiciens.









On retrouve aussi beaucoup d'information et les textes complets de certaines émissions sur des microfiches. Ces dernières sont des petites fiches en acétate sur lesquelles les textes sont inscrits en caractères minuscules, uniquement lisibles à l'aide d'une sorte de projecteur qui permet de les lire en faisant apparaître en plus gros le texte sur un écran.









Les «horaires-télé» et «horaires-radio» de l'époque sont aussi des documents conservés. On y retrouve l'équivalent de notre téléhoraire relié, semaine après semaine, avec une description des contenus. C'est assez rigolo de découvrir le programme de la radio de 1940 ou de la télé de 1955. Aux débuts de la radio, le radio-horaire ressemblait beaucoup à certains magazines de vedettes, avec des potins sur les uns et les autres. Bien entendu, avant la télévision, tout se passait à la radio de Radio-Canada.



Page Suivante : Photothèque