Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Ancienne salle film

Des boîtes de pellicule étaient rangées dans plusieurs salles comme celle-ci, même dans des entrepôts à l'extérieur des bureaux de Radio-Canada.

Température : ambiante

Avec ses belles boîtes métalliques, l'ancienne salle de film a de quoi faire rêver les amateurs de cinéma et de télévision. Tous les films encore ici, dans ce sous-sol aux conditions peu contrôlées, seront nettoyés et restaurés pour être rangés dans les nouvelles salles aux conditions qui assureront leur conservation. Les seuls qui resteront seront les doublons, c'est-à-dire la deuxième ou troisième copie d'un document. Entre 5 000 et 6 000 boîtes sur lesquelles il est beaucoup moins urgent d'investir temps et l'énergie.

Les boîtes sont rangées à la verticale, comme il est habituel de le voir depuis le début de l'utilisation de la pellicule. Mais cette façon d'agir tend à écraser la pellicule dans la partie inférieure. Le rangement horizontal permet que la pellicule soit bien à plat dans la nouvelle salle.




En ouvrant les boîtes, l'équipe de restauration découvre qu'elles cachent parfois plusieurs petits rouleaux de pellicules. Comme certains ne sont identifiés que d'une date et de quelques mots, c'est en les restaurant qu'on découvre ce que contient la pellicule!

Dans de mauvaises conditions, les films peuvent souffrir du syndrome du vinaigre. Découvrez ce que c'est.