Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Terrorisme · Arrestation des frères Rose et de Francis Simard

Arrestation des frères Rose et de Francis Simard

Date de diffusion : 28 décembre 1970

Au Téléjournal du 28 décembre 1970, dont il ne reste que la bande audio, Bernard Derome annonce que les hommes les plus recherchés au pays ont été retrouvés dans leur repaire de Saint-Luc. Un effectif de 13 000 policiers et de 2000 militaires étaient aux trousses des ravisseurs du ministre Pierre Laporte.

À 5 heures du matin, au terme d'une longue nuit de négociation, les frères Paul et Jacques Rose ainsi que Francis Simard se rendent sans résistance aux forces policières, après avoir obtenu du gouvernement du Québec la promesse du retour à la normale en matière de cautionnement pour les prisonniers politiques.

Dans la nuit du 27 au 28 décembre 1970, les policiers de la Sûreté du Québec retrouvent les ravisseurs du ministre Pierre Laporte. Les membres de la cellule Chénier du FLQ se terrent dans un abri souterrain construit dans une maison de Saint-Luc, près de Saint-Jean. Les hommes ont creusé un tunnel, d'environ 6 mètres de long et d'un peu plus de 1 mètre de haut, qui relie leur abri à une ferme.

Cette cachette leur permet d'échapper aux premières fouilles de la police, le 25 décembre. Après une longue négociation avec le docteur Jacques Ferron, appelé comme médiateur à la demande des ravisseurs eux-mêmes, les frères Paul et Jacques Rose ainsi que Francis Simard se rendent sans combattre.

Le 17 octobre 1970, le corps du ministre de l'Immigration, du Travail et de la Main-d'œuvre du Québec, Pierre Laporte, est retrouvé à Saint-Hubert, dans le coffre de la voiture qui a servi à son enlèvement. Dès le lendemain, un mandat d'arrestation est émis contre deux suspects, Marc Carbonneau et Paul Rose. La chasse à l'homme est lancée, des avis de recherche sont émis, des récompenses allant jusqu'à 150 000 $ sont offertes pour tout renseignement conduisant à l'arrestation des présumés terroristes.

Au début de novembre, les policiers font irruption dans un appartement de Montréal et capturent l'un des ravisseurs du ministre, Bernard Lortie.

Arrestation des frères Rose et de Francis Simard

• Le 6 janvier 1971, Paul et Jacques Rose, Francis Simard et Bernard Lortie sont accusés formellement de l'enlèvement et de l'exécution de Pierre Laporte. Le 13 mars, Paul Rose et Francis Simard sont condamnés à la prison à perpétuité pour enlèvement et meurtre. Ils seront libérés en 1981. Jacques Rose est accusé de complicité dans le meurtre de Pierre Laporte et condamné à huit ans de prison. Il est libéré en 1978.

• Né en 1943, fils d'un ouvrier de Saint-Henri, Paul Rose est enseignant et éducateur spécialisé. Activiste, il participe à plusieurs manifestations nationalistes. Il est arrêté notamment lors de l'émeute de la Saint-Jean de 1968. Il publie alors Le Lundi de la matraque, un recueil qui décrit la brutalité policière au moment de l'arrestation des émeutiers. Paul Rose milite par la suite au sein du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN), où il rencontre Francis Simard.

• Fondé en 1976, le Comité d'information sur les prisonniers politiques (CIPP) milite afin d'obtenir la libération des membres du FLQ incarcérés lors de la crise d'Octobre. Le comité envoie des pétitions réclamant de meilleures conditions d'emprisonnement pour le felquiste Paul Rose, ainsi que sa libération conditionnelle. Des manifestations pour la libération du prisonnier sont également organisées.

Arrestation des frères Rose et de Francis Simard

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 28 décembre 1970

Invité(s) : Jérôme Choquette

Ressource(s) : Bernard Derome, René Mailhot, Jean-Marc Poliquin

Durée : 5 min

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
28 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Arrestation spectaculaire à Montréal
Télévision
4 min 17 s
Le 16 octobre 1969, cinq détenus évadés de leur fourgon cellulaire sont arrêtés au terme d'une spectaculaire chasse à l'homme.
La crise d'Octobre
Dossier
En octobre 1970, le FLQ enlève l'attaché commercial de la Grande-Bretagne, James Richard Cross, et le ministre québécois, Pierre Laporte.

Ne pas deleter...fix IE6