Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Sécurité nationale · Gouzenko, une affaire d'espionnage

Période : 1945 - 1985

Gouzenko, une affaire d'espionnage

En septembre 1945, un employé de l'ambassade soviétique à Ottawa rencontre les autorités canadiennes afin de dénoncer un réseau d'espions. Ce dernier emploie des Canadiens travaillant pour le compte de l'URSS. Une véritable chasse aux espions commence.

icone_tv
7 clips télé
icone_micro
6 clips radio

La chasse aux communistes

Date de diffusion : 5 décembre 1975

Seuls Fred Rose et Sam Carr, militants communistes originaires de Pologne et d'Ukraine, savaient clairement qu'ils faisaient partie d'un réseau d'espionnage.

Ils étaient alors des agents recruteurs du colonel Zabotin. Tous deux sont condamnés à six ans de prison. Carr ne sera arrêté qu'en 1949.

En feuilletant les journaux québécois des années 1950, il est frappant de voir à quel point l'anticommunisme s'est alors répandu dans le pays.

Cela à même permis à Duplessis, premier ministre québécois de l'époque, de traiter son adversaire, Georges-Émile Lapalme de communiste aux « affinités » dangereuses.

La chasse aux communistes

• Avant de prendre des décisions sur l'affaire Gouzenko, Mackenzie King consulte les dirigeants britanniques et américains. L'affaire prend un caractère international.

• Naturalisé canadien, Fred Rose est le seul député communiste à avoir été élu au Canada. Il entre à la Chambre des communes en janvier 1944 et est réélu en juin 1945.

La chasse aux communistes

Média : Radio

Émission : Le Troisième quart de siècle

Date de diffusion : 5 décembre 1975

Invité(s) : Gérard Filion

Durée : 3 min 01 s

Dernière modification :
14 septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
13 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
La défection d'Igor Gouzenko
Télévision
28 min 30 s
5 septembre 1945
Igor Gouzenko fuit l'ambassade soviétique et révèle au gouvernement canadien l'existence d'un présumé réseau d'espions.
Mort de Gouzenko
Télévision
1 min 37 s
Le transfuge qui a donné son nom à la plus célèbre affaire d'espionnage au Canada meurt en 1982 à Mississauga, en banlieue de Toronto.