Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Sécurité nationale · L'espionnage au Canada décodé

Période : 1944 - 2000

L'espionnage au Canada décodé

Au Canada, les services de renseignement, moins puissants que ceux de certains pays occidentaux, existent depuis le milieu du 19e siècle. Loin de ressembler au mythique espion 007, l'agent de renseignement est un fonctionnaire chargé de collecter des informations susceptibles de troubler l'ordre public et la sécurité d'un État sur la scène nationale et internationale.

icone_tv
16 clips télé
icone_micro
4 clips radio

Les plus grandes oreilles du monde!

Date de diffusion : 12 mai 2000

Créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et le Canada, Echelon est le réseau d'espionnage électronique le plus puissant au monde. Initialement destiné à des fins militaires, puis à espionner les Soviétiques durant la guerre froide, il vise, aujourd'hui, des cibles civiles, telles que les gouvernements, les organisations, les entreprises, les associations ou les particuliers. Il est aussi une arme redoutable pour l'espionnage industriel, comme l'explique le journaliste Normand Lester.

Le réseau est composé de plus d'une centaine de satellites gravitant autour de la planète, de moyens technologiques capables d'intercepter des communications transmises par câbles sous-marins, et de superordinateurs pouvant enregistrer plus d'un million de communications toutes les 30 minutes. Au Canada, c'est le CST situé à Leitrim, au sud d'Ottawa, qui est la station d'interception du réseau. Des relais sont aussi installés sur le sol japonais et allemand. La découverte officielle du réseau Échelon remonte à 1997.

Les plus grandes oreilles du monde!

• Les origines du réseau Echelon remontent à la signature du pacte UKUSA, conclu en 1947. La volonté des pays signataires, la Grande-Bretagne et les États-Unis, est de mettre en commun les informations détenues par leurs services de renseignements respectifs en matière d'espionnage électronique. Même si le superordinateur du CST permet de surveiller un nombre considérable de communications, il nécessite aussi du personnel chargé de les analyser.

• Outil au service de l'espionnage industriel, le réseau Echelon a permis aux Américains de décrocher des contrats commerciaux au détriment de leurs concurrents. C'est ainsi que, en 1994, la très puissante et secrète National Security Agency intercepte les communications passées entre la compagnie française Airbus et le gouvernement saoudien. Le contrat sera finalement décroché par la compagnie américaine Boeing.

Les plus grandes oreilles du monde!

Média : Télévision

Émission : Zone libre

Date de diffusion : 12 mai 2000

Invité(s) : Gilles Brassard , Jean-Paul Brodeur, Duncan Campbell, Pierre Dumouchel, Mike Frost, Pierre Marion, Joel Riaud, Georges Sarre, Fred Stock, James Wollsey

Ressource(s) : Normand Lester

Durée : 15 min 18 s

Dernière modification :
20 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
La défection d'Igor Gouzenko
Télévision
28 min 30 s
5 septembre 1945
Igor Gouzenko fuit l'ambassade soviétique et révèle au gouvernement canadien l'existence d'un présumé réseau d'espions.
Appel à l'insurrection des Français
Radio
3 min 36 s
20 août 1944
La radio de la Résistance s'apprête à diffuser un appel à l'insurrection au peuple français.