Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Seconde Guerre mondiale · Marcel Ouimet s'en va-t-en guerre

Période : 1943 - 1946

Marcel Ouimet s'en va-t-en guerre

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Marcel Ouimet sillonne l'Europe comme correspondant à Radio-Canada. En plein cœur du conflit, il est les yeux et les oreilles de l'Amérique francophone. Le ton juste, les mots remplis d'images, Marcel Ouimet avait une façon unique de décrire des événements hors du commun.

icone_tv
1 clips télé
icone_micro
15 clips radio

Les Alliés débarquent en Normandie

Date de diffusion : 13 juin 1944

Juin 1944, une armée de près de 5000 navires et 130 000 soldats, dont 14 000 Canadiens, est prête à aborder les côtes françaises. Escortée par 10 000 avions, l'armada s'étale sur un front de 35 kilomètres. L'opération vise à soulager les autres fronts. Marcel Ouimet est un des neuf reporters membres de l'incroyable contingent. Le 6 juin, à l'aube, l'opération « Overlord » est lancée. Ouimet débarque sur la plage de Bernières-sur-mer, deux heures après les premières vagues d'assauts. Des heures précédant le jour J jusqu'à l'entrée définitive des troupes en Normandie, Marcel Ouimet présente sa série de reportages sur le débarquement.

Marcel Ouimet entame une série de 165 reportages échelonnée sur deux ans : des préparatifs du jour J jusqu'au procès du maréchal Pétain, accusé au printemps 1945 d'avoir collaboré avec l'ennemi. Entre-temps, il reste beaucoup de chemin à parcourir avant la capitulation de l'Allemagne.

Le journaliste couvre les premières attaques, comme la bataille de la ville de Caen. Les conditions sont extrêmement difficiles. Les routes sont impraticables, les jeeps s'enfoncent dans la boue et Ouimet doit toujours transporter son énorme dispositif.

Lors du débarquement, Ouimet n'hésite pas à parler des difficultés des Alliés : « On vous a dit ce que fut la résistance des Boches dans les premières heures. Beaucoup de nos soldats sont tombés. » Lors de l'assaut, les forces armées canadiennes perdent 1074 combattants, dont 359 meurent.

Il constate également que les Alliés, qui bombardent les villes et les villages, provoquent de nombreux dégâts sur leur passage. Malgré la perte complète de leurs biens matériels, les Français sont heureux de crier « Vive l'Angleterre! Vive le Canada! Vive l'Amérique! ».

Les Alliés débarquent en Normandie

• À la veille du débarquement, le personnel de Radio-Canada de l'autre côté de l'Atlantique est constitué de 25 personnes, soit 16 hommes et 9 femmes. Le service des nouvelles est dirigé par A.E. Powley et comprend trois journalistes : Benoît Lafleur, Paul Barette et Marcel Ouimet. Paul Dupuis est quant à lui rattaché au service des programmes. Radio-Canada dispose de quatre unités mobiles de même qu'une jeep équipée de matériel d'enregistrement portatif.

• Benoît Lafleur fait partie des correspondants les plus actifs. Basé d'abord à Alger, il couvre un terrain où aucune autre agence canadienne ne se trouve. De là, il réussit à décrocher une accréditation qui lui permet d'être le seul Canadien à couvrir la Corse. Il peut ainsi envoyer des reportages exclusifs. Lafleur relaiera ensuite Ouimet afin de poursuivre la campagne d'Italie.

• C'est lors de la campagne d'Italie que Benoît Lafleur réussit un coup d'éclat : l'enregistrement du discours du pape Pie XII. Pour la première fois depuis le début de la guerre, le pape s'adresse à une nation étrangère, et ce à partir de ses appartements privés et sans passer par la radio officielle du Vatican. Il s'agit d'une « primeur mondiale ». Qui plus est, le chef de l'Église catholique s'exprime en français. Le discours n'a peut-être pas une grande importance politique, mais il revêt une valeur symbolique pour les Canadiens français auxquels il s'adresse.

Les Alliés débarquent en Normandie

Média : Radio

Émission : Reportages de guerre

Date de diffusion : 13 juin 1944

Ressource(s) : Marcel Ouimet

Durée : 10 min 11 s

Audition difficile, ajustez le volume

Dernière modification :
17 février 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
16 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
L'Allemagne capitule
Radio
26 min 08 s
8 mai 1945
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule et les Alliés entrent dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
Les soldats canadiens quittent l'Allemagne
Télévision
8 min
13 juillet 1993
Après plusieurs mois de préparation, les derniers représentants de l'Armée canadienne quittent les deux bases allemandes de Baden-Soellingen et de Lahr.
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet

Partenaires du programme Culture canadienne en ligne