Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Seconde Guerre mondiale · Campagne d'Italie, l'autre front

Période : 1943 - 1944

Campagne d'Italie, l'autre front

La campagne d'Italie est la campagne oubliée de la libération de l'Europe par les troupes alliées au cours de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, le rôle des soldats canadiens fut déterminant en Italie. Pendant deux ans, 93 000 soldats canadiens combattent en sol italien. Près de 5400 ne reviennent pas au pays. Les reportages des correspondants de guerre de Radio-Canada relatent presque quotidiennement la difficile avancée des troupes alliées vers le nord de l'Italie.

icone_tv
1 clips télé
icone_micro
19 clips radio

Opération « Husky »

Date de diffusion : 3 septembre 1943

Sous le commandement du général Dwight Eisenhower, le débarquement en Sicile est engagé, le 10 juillet 1943. Les armées américaine et britannique, cette dernière comprenant les Canadiens, débarquent sur une quinzaine de lieux dans l'île italienne et commencent à s'avancer vers l'intérieur des terres.

Ce débarquement en sol italien est le prélude de l'invasion de l'Europe par les forces alliées. Il visait à déchirer le ventre mou de l'empire nazi, tout en obligeant l'armée allemande à conserver ses troupes au sud du continent.

Depuis l'entrée en guerre du Canada en 1939, les soldats canadiens n'avaient eu que très peu d'occasions de s'illustrer réellement au combat, si l'on excepte le désastreux débarquement de Dieppe, en 1942. Malgré les réticences du président des États-Unis, Theodore Roosevelt, le premier ministre britannique Winston Churchill tient à ce que des soldats canadiens participent à la campagne d'Italie. Les bataillons canadiens sont intégrés aux troupes britanniques.

C'est sans doute pour cette raison que la participation du Canada à cette bataille est quelque peu tombée dans l'oubli.

Opération « Husky »

• Des soldats canadiens s'étaient retrouvés en première ligne à quelques occasions avant le débarquement en Italie. Deux bataillons avaient été envoyés à la défense de Hong Kong en 1941.

• Le corps royal du génie de l'Armée canadienne avait également participé au renforcement des défenses de Gibraltar en 1940-1942.

• De plus, 300 officiers et soldats d'autres rangs ont été engagés dans les combats pour la libération de l'Afrique du Nord en 1943.

• Plusieurs brigades d'autant de régiments canadiens participent à l'opération Husky. On retrouve des hommes du Royal Canadian Regiment, du 48th Highlanders, du Hastings and Prince Edward Regiment, du Princess Patricia's Canadian Light Infantry, du Loyal Edmonton Regiment, des Seaforth Highlanders, du Calgary Regiment, de l'Ontario Regiment, sans oublier ceux du Three Rivers Regiment et du Royal 22e Régiment.

Opération « Husky »

Média : Radio

Émission : Reportages de guerre

Date de diffusion : 3 septembre 1943

Ressource(s) : Marcel Ouimet

Durée : 5 min 09 s

Dernière modification :
19 février 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Hitler est mort
Radio
8 min 38 s
30 avril 1945
De Hollande, Marcel Ouimet rapporte la mort du dictateur. Le règne de l’empire nazi prend fin.
Marcel Ouimet à Meppen
Radio
9 min 05 s
23 avril 1945
Envoyé en Allemagne pour couvrir la Seconde Guerre mondiale, Marcel Ouimet a rencontré des prisonniers.
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet

Partenaires du programme Culture canadienne en ligne