Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Seconde Guerre mondiale · De simples soldats sur les plages normandes

De simples soldats sur les plages normandes

Date de diffusion : 31 mai 1994

La nuit du 5 au 6 juin 1944, après deux jours d'attente sur les navires, les troupes alliées se dirigent vers les côtes normandes. Sous un temps pluvieux et venteux, des péniches transportent les troupes vers les plages. Puis, les soldats débarquent, sous les tirs des mitrailleuses. L'eau leur arrive parfois à hauteur de poitrine.

Cinquante ans plus tard, le journaliste Achille Michaud a rencontré des soldats vétérans qui ont vécu le débarquement de Normandie. Profondément marqués par l'expérience, ils livrent leurs souvenirs d'un combat mené pour la liberté.

Le 6 juin, près de 150 000 soldats, dont 14 000 soldats canadiens volontaires, participent à l'invasion.

Au cours de l'opération, connue sous le nom d'Overlord, les Alliés envahissent les côtes de Normandie entre le sud de la péninsule du Cotentin et Ouistreham, près de Caen. Deux divisions américaines, deux divisions britanniques et une division canadienne prennent part à la mission. L'état-major anglo-américain, dirigé par le général américain Eisenhower, a planifié le jour et le lieu du débarquement.

Pour percer le « mur de l'Atlantique », les Alliés déclenchent une importante offensive navale, aérienne et terrestre. Deux mille avions et cinq mille navires appuient les cinq divisions terrestres dans leurs attaques contre les emplacements fortifiés et les canons allemands.

Un nom de code est donné aux différents secteurs pris d'assaut par les forces alliées. Les Canadiens débarquent sur la plage rebaptisée Juno Beach. De leur côté, les Britanniques s'emparent des plages de Gold et de Sword. Enfin, les Américains s'occupent d'envahir les plages d'Utah et d'Omaha.

De simples soldats sur les plages normandes

• Deux jours avant l'invasion, la BBC informe la résistance française de l'imminence du débarquement par la diffusion de ce vers du poème Chanson d'automne, de Verlaine :

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

• Le 4 juin 1944, Rome tombe aux mains des Alliés. Les Allemands quittent la capitale italienne sans la détruire, la déclarant ville ouverte.

• Le volet naval de l'assaut des Alliés, l'opération Neptune, précède le débarquement en Normandie. Le dimanche 4 juin, 7000 navires avec des troupes et du matériel militaire se regroupent dans les ports du sud de l'Angleterre.

• Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, les navires et les avions alliés s'attaquent à la Basse-Normandie. Les bombardements détruisent une partie des défenses côtières allemandes.

• D'abord fixé au matin du 5 juin 1944, le débarquement sera reporté de 24 heures en raison d'un temps orageux. Les Alliés devaient privilégier un débarquement au cours d'une marée montante afin de rendre visibles les obstacles minés.

• Les Allemands s'attendent à un débarquement dans la région du Pas-de-Calais, plus au nord. Pour les Alliés, les plages de Normandie s'avèrent plus propices puisque les défenses nazies y sont moins importantes.

De simples soldats sur les plages normandes

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 31 mai 1994

Invité(s) : Yves Gosselin, Gustave Goulet, Fidèle Landry, Pierre Meunier, Léo Morneau, Alcide Roy, Louis Taschereau, Peggy Taylor

Ressource(s) : Achille Michaud

Durée : 12 min 58 s

Dernière modification :
22 décembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'Allemagne capitule
Radio
26 min 08 s
8 mai 1945
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule et les Alliés entrent dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
Marcel Ouimet s'en va-t-en guerre
Dossier
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Marcel Ouimet sillonne l'Europe comme correspondant à Radio-Canada.