Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Seconde Guerre mondiale · Appel aux femmes

Appel aux femmes

Date de diffusion : 31 juillet 1943

La lieutenant Dupré s'adresse aux femmes du Canada. Elle leur rappelle le devoir des femmes de servir leur pays et les invite à s'enrôler dans le service féminin de l'Armée canadienne en soulignant les avantages du travail dans l'armée par comparaison avec celui dans la vie civile.

Ce type de message d'intérêt public est largement répandu dans les médias de l'époque. En temps de guerre, la radio et les journaux sont soumis à la Loi sur les mesures de guerre, qui autorise la censure et la propagande. Pour des raisons de sécurité nationale, ils acceptent de collaborer avec le gouvernement, chose plus difficilement envisageable aujourd'hui.

En 1918, le gouvernement avait lancé le projet de créer un service féminin de l'armée. Mais avec l'arrivée de la fin de la guerre, l'idée a rapidement été évacuée. Ce sont essentiellement des raisons financières qui ont motivé les politiciens à reléguer le dossier aux oubliettes. S'il en coûtait 235 $ pour loger un homme, il en fallait 430 $ pour une recrue féminine. Un surplus attribuable aux dépenses reliées au dédoublement d'infrastructures.

Dès 1938, alors que l'Europe est sous tension, la volonté des femmes de servir leur pays se fait sentir. À la suite de la déclaration de guerre du Canada, le 10 septembre 1939, de nombreux corps féminins paramilitaires voient le jour, comme le Women's Voluntary Reserve Corps, au Québec, en Ontario et dans les Maritimes; le Canadian Auxilary Territorial Service, en Ontario et dans l'ouest du pays. De leur côté, les Canadiennes françaises mettent sur pied le Corps de réserve national féminin et la Réserve canadienne féminine.

Appel aux femmes

• Le langage usuel pour désigner les divisions féminines des forces armées sur le territoire québécois sont des sigles anglophones. C'est ainsi que les femmes de l'aviation sont appelées les WD, pour les Women's Division of the Royal Canadian Air Force, celles de l'armée de terre, les CWAC, pour les Canadian Women's Army Corps, et celles de la marine, les WRCNS (prononcé WRENS), pour les Women's Royal Canadian Naval Service.

• Selon un sondage effectué en 1943 par la maison Elliott-Haynes au profit du gouvernement, seulement 7 % des personnes interrogées croient que l'enrôlement des femmes est une bonne façon de participer à l'effort de guerre. C'est plutôt par le travail ménager qu'elles sont en mesure de mieux servir le pays, estime la majorité de la population.

• Surpris des résultats du sondage, le gouvernement va cibler sa propagande en fonction de défaire le mythe de la jeune fille qui demeure au foyer. Pour mieux faire passer la pilule, il insiste sur la mobilisation temporaire de ces femmes.

Appel aux femmes

Média : Radio

Émission : CWAC

Date de diffusion : 31 juillet 1943

Invité(s) : Lieutenant Dupré

Durée : 4 min 21 s

Dernière modification :
13 mai 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tous pour l'effort de guerre
Radio
14 min 13 s
À la différence de la Première Guerre mondiale, la Seconde a appelé les femmes canadiennes à jouer un rôle essentiel.
Au coeur des conflits depuis toujours
Télévision
5 min 29 s
De Madeleine de Verchères à nos jours, ce n'est pas d'hier que les femmes participent aux conflits dans lesquels le Canada est impliqué.