Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Seconde Guerre mondiale · Les Soviétiques prennent Berlin

Les Soviétiques prennent Berlin

Date de diffusion : 23 avril 1995

La bataille de Berlin commence le 22 avril lorsque les défenseurs des faubourgs de la ville cèdent devant l'Armée rouge. Menées par les généraux Joukov et Koniev, les troupes soviétiques encerclent la ville rapidement. Le 30 avril, la capitale de Hitler est vaincue.

Cinquante ans après la prise de Berlin, un soldat russe raconte avec quelle énergie l'Armée rouge s'est emparée de la capitale allemande. Deux femmes relatent leurs souvenirs des attaques aériennes, lorsqu'elles se réfugiaient dans les caves de la ville.

Aucune fortification n'empêche l'entrée de l'Armée rouge à Berlin. La supériorité des Soviétiques est écrasante : 400 divisions contre 170 pour les Allemands, 7000 chars contre 3500. L'Allemagne poursuit sa résistance même si la défaite semble inévitable.

Au cours de leur siège, les troupes soviétiques parcourent la ville à la recherche de francs-tireurs. De petites unités de SS défendent la ville. Le 24 avril, les armées des généraux soviétiques Joukov et Koniev l'encerclent. Koniev aligne 600 canons sur chaque kilomètre de front. Les combats s'intensifient.

Le 26 avril 1945, des milliers de soldats soviétiques assiègent le centre de la ville et s'apprêtent à charger. À partir de son bunker, Hitler réussit une dernière offensive contre les Soviétiques. Mais c'est peine perdue, trois jours plus tard, le territoire possédé par les Allemands ne se limite plus qu'à quelques kilomètres.

Le 30 avril, le chef nazi se suicide dans son repaire souterrain. Le même jour, un sergent de l'Armée rouge hisse le drapeau soviétique sur le toit du Reichstag, l'édifice du Parlement allemand.

Les Soviétiques prennent Berlin

• L'offensive des Soviétiques, qui se déroule entre le 13 janvier et le 13 mars 1945, crée la débâcle des troupes allemandes sur le front oriental.

• Au début du siège de Berlin, les Allemands disposent de 350 000 hommes pour faire face aux 3 millions de militaires soviétiques.

• Pendant le prise de Berlin par l'Armée rouge, des milliers de civils se cachent dans des casernes antiaériennes. À l'abri des explosions, ils doivent souvent survivre sans eau ni nourriture.

• Des résistants italiens livrent les villes de Mantoue, Parme, Gênes et Milan aux Alliés à la fin du mois d'avril 1945.

• Les villes d'Italie du Nord sous contrôle des forces allemandes et Munich tombent aux mains des Alliés le 2 mai 1945, deux jours après la chute de Berlin.

• Le 7 mai 1945, l'Armée rouge libère la ville de Prague. Deux jours plus tôt, les patriotes tchèques s'étaient soulevés contre les occupants nazis.

• Au début juillet 1945, les militaires canadiens participent à l'entrée symbolique des troupes alliées à Berlin. Ils trouvent une ville en ruine. (Voir le clip Les Canadiens visitent les ruines de Berlin.)

• Au cours de la guerre, les nazis ont tué des millions de personnes dans les camps d'extermination et les territoires occupés.

Les Soviétiques prennent Berlin

Média : Radio

Émission : Dimanche magazine

Date de diffusion : 23 avril 1995

Invité(s) : Ela Barovski, Luzi Brozic, Alexandre Chapkine

Ressource(s) : Danny Braün

Durée : 3 min 18 s

Dernière modification :
5 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un an après le déluge du Saguenay
Radio
14 min 19 s
Un an après les inondations, les vestiges du déluge deviennent des attractions touristiques.
Saint-Jean-Vianney : 25 ans plus tard
Radio
20 min 03 s
D'anciens résidents de Saint-Jean-Vianney se rappellent la catastrophe qu'ils ont vécue au printemps 1971.