Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Seconde Guerre mondiale · Auschwitz libéré

Auschwitz libéré

Date de diffusion : 27 janvier 1995

Les images tournées par l'Armée rouge le 27 janvier 1945, et présentées dans le cadre d'une émission spéciale sur Auschwitz au Réseau de l'information 50 ans plus tard, sont insupportables et méritent une mise en garde auprès des internautes. On y découvre des hommes, des femmes et quelques enfants, hagards, habillés des pyjamas rayés, squelettiques. Ils sont plus de 7000, laissés à eux-mêmes par l'armée allemande en fuite.

L'inhumanité a maintenant un nom : Auschwitz.

Les Allemands en déroute ont traîné avec eux près de 60 000 prisonniers d'Auschwitz et Birkenau. Le 18 janvier 1945, les prisonniers valides sont rassemblés et jetés sur les routes. Obligés de suivre leurs geôliers à pied ou entassés dans des wagons, ils commencent ces terribles « marches de la mort ». Ceux qui sont trop faibles, qui trébuchent et tombent, sont abattus sur place. Les milliers qui survivront se retrouveront dans d'autres camps en Allemagne : Dachau, Buchenwald, Dora-Mittelbau ou encore Bergen-Belsen.

Auschwitz libéré

• Le 7 décembre 1941, le maréchal Keitel, chef de l'Oberkommando de la Wehrmacht (haut commandement allemand), signe un décret appelé « Nacht und Nebel » (nuit et brouillard), ordonnant la déportation dans les camps de concentration nazis de tous les opposants ou ennemis du 3e Reich, et de toute personne représentant un danger pour la sécurité de l'armée allemande.

• Ce décret ouvre la porte à l'emprisonnement et l'extermination de milliers d'hommes et de femmes des pays occupés par l'Allemagne nazie.

• C'est le chef de la SS (SchutzStaffel, c'est-à-dire groupe de protection) Heinrich Himmler qui donne l'ordre d'évacuer les camps à mesure que les armées alliées gagnent du terrain. Les premières évacuations commencent en juillet 1944, lorsque les forces soviétiques arrivent de l'est et libèrent le camp de travail et d'extermination de Majdanek, en Pologne.

• Des centaines de milliers de prisonniers connaîtront les « marches de la mort », un terme probablement donné par les prisonniers eux-mêmes, entre juillet 1944 et mai 1945.

• Voyant les troupes alliées avancer et pressentant la fin du régime nazi, Himmler ordonne en novembre 1944 la destruction des fours crématoires d'Auschwitz. Si les nazis évacuent les prisonniers valides, c'est qu'ils souhaitent laisser derrière eux le moins de témoins possibles.

• De nombreux documents ont également été détruits, ce qui empêchera les historiens de savoir combien de personnes exactement ont disparu dans l'univers concentrationnaire.

Auschwitz libéré

Média : Télévision

Émission : Auschwitz 50 ans après

Date de diffusion : 27 janvier 1995

Invité(s) : Pierre Anctil, Jack Jedwab

Ressource(s) : Christine Fournier

Durée : 13 min 27 s

Dernière modification :
29 novembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'Allemagne capitule
Radio
26 min 08 s
8 mai 1945
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule et les Alliés entrent dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
Hitler est mort
Radio
8 min 38 s
30 avril 1945
De Hollande, Marcel Ouimet rapporte la mort du dictateur. Le règne de l’empire nazi prend fin.