Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Prisonniers de guerre · L'ennemi intérieur 1939-1945

Période : 1939 - 1945

L'ennemi intérieur 1939-1945

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Canadiens d'origine italienne, japonaise et allemande ont été internés dans des camps à travers le Canada. Une cinquantaine d'années plus tard, certains d'entre eux demandent réparation. Si les Japonais reçoivent excuses publiques et dédommagements financiers en 1988, les Italiens attendent toujours.

icone_tv
6 clips télé
icone_micro
4 clips radio

22 000 Japonais déplacés dans des camps

Date de diffusion : 24 octobre 1984

Dès les premières années de la Seconde Guerre mondiale, le Canada ouvre des camps où seront internés, parfois jusqu'en 1946, des soldats allemands, des Juifs, des communistes, mais surtout des immigrants japonais, italiens, allemands et autrichiens.

La communauté la plus touchée est sans conteste la communauté japonaise, puisque quelque 22 000 immigrants ou descendants japonais sont déplacés à travers le pays. Leurs biens sont saisis et vendus, les hommes se retrouvent dans des camps de travail, les familles sont dispersées, explique la journaliste Madeleine Poulin.

Le 7 décembre 1941, l'aviation militaire japonaise attaque la base militaire américaine de Pearl Harbour. Le gouvernement canadien, allié des États-Unis dans ce conflit, réagit presque immédiatement en confisquant les bateaux de pêche des Canadiens japonais en Colombie-Britannique.

Le 26 février 1942, le ministre de la Défense nationale déclare tous les Japonais, immigrants récents ou moins récents, « ennemis étrangers » et exige qu'ils soient évacués à au moins 100 milles (160 km) de la côte ouest canadienne.

Les habitants d'origine japonaise de Colombie-Britannique sont d'abord dirigés vers un camp temporaire installé sur les terrains du Pacific National Exhibition de Vancouver, puis déplacés vers des camps de détention à l'intérieur de la province ou encore vers le l'Alberta et le Manitoba.

Le gouvernement canadien met en vente tout ce qui appartient à la communauté japonaise – bateaux de pêche, fermes, maisons, magasins, etc. – souvent à un prix dérisoire.

22 000 Japonais déplacés dans des camps

• Les premiers immigrants japonais s'installent au Canada, principalement à Vancouver, dès la fin du XIXe siècle. Souvent pauvres et ne parlant pas bien l'anglais, ils travaillent à la construction de chemins de fer, dans des usines ou comme pêcheurs de saumons sur la rivière Frasier.

• Les tensions entre les communautés asiatiques et les Canadiens ne datent pas de l'attaque de Pearl Harbour. À Vancouver, en 1907, des manifestations anti-asiatiques éclatent. Afin de calmer les esprits des Canadiens qui demandaient une limitation de l'immigration japonaise, le gouvernement de William Lyon Mackenzie King décide d'ouvrir, en mai 1929, une délégation canadienne au Japon chargée des questions d'immigration.

22 000 Japonais déplacés dans des camps

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 24 octobre 1984

Invité(s) : famille Ishii, Jim Kojima, Roy Mikki

Ressource(s) : Pierre Nadeau, Madeleine Poulin

Durée : 14 min 17 s

Photo : remerciements à Jim Kojima

Dernière modification :
14 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
10 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
L'Allemagne capitule
Radio
26 min 08 s
8 mai 1945
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule et les Alliés entrent dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
Hitler est mort
Radio
8 min 38 s
30 avril 1945
De Hollande, Marcel Ouimet rapporte la mort du dictateur. Le règne de l’empire nazi prend fin.