Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Opérations de paix · Louise Fréchette, une femme à l'ONU

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Merci pour cette entrevue qui me donne de l'espoir pour mes ambitions de carrière!

Soumis par : Rose Chabot


Louise Fréchette, une femme à l'ONU

Date de diffusion : 20 janvier 1992

Le 12 janvier 1998, le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU) Kofi Annan nomme la Canadienne Louise Fréchette vice-secrétaire générale de l'organisation internationale. La diplomate canadienne est la première titulaire de ce poste, créé deux mois plus tôt.

Quelques années auparavant, alors que le premier ministre Brian Mulroney l'avait nommée ambassadrice aux Nations unies, elle s'était confiée à Christiane Charette.

À l'âge de 52 ans, Louise Fréchette devient le bras droit du secrétaire général de l'organisme international, le représentant par exemple lors de conférences. Ce n'est pas le premier poste que Louise Fréchette occupe à l'étranger, mais c'est certainement le plus prestigieux de sa carrière. La tâche qui l'attend est immense : son mandat est, entre autres, de réexaminer le rôle de l'ONU dans les opérations de maintien de la paix à travers le monde.

Née à Montréal en 1942, Louise Fréchette obtient en 1966 un baccalauréat ès arts du collège Basile-Moreau, à Saint-Laurent, puis un diplôme en histoire de l'Université de Montréal. Elle passe un an au Collège d'Europe de Bruges, en Belgique, dans le programme d'économie. Sa carrière débute en 1971, au ministère des Affaires extérieures (aujourd'hui Affaires étrangères) du Canada. Ses divers postes la mènent en Grèce, au Portugal, en Espagne, en Suisse, puis en Argentine. Elle a également été la première femme canadienne nommée ambassadrice du Canada à l'ONU.

Louise Fréchette, une femme à l'ONU

• Diplomate dans l'âme, Louise Fréchette a cependant occupé des fonctions au Canada, au sein du gouvernement. Elle est nommée, novembre 1994, sous-ministre adjointe responsable des questions économiques. Puis, en juin 1995, elle est nommée sous-ministre de la Défense nationale, au moment où ce ministère est ébranlé par plusieurs scandales, dont celui sur le rôle des soldats canadiens en Somalie.

• À titre de vice-secrétaire de l'ONU, Louise Fréchette essuie de nombreuses critiques à la suite de l'attentat-suicide aux quartiers généraux des Nations unies à Bagdad, le 19 août 2003. Un rapport indépendant émanant de l'ONU faisait état d'un manque de sécurité peu avant l'attentat qui a fait 22 morts.

Louise Fréchette, une femme à l'ONU

Média : Radio

Émission : En direct

Date de diffusion : 20 janvier 1992

Invité(s) : Louise Fréchette

Ressource(s) : Christiane Charette

Durée : 9 min 11 s

Dernière modification :
1er mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Kim Campbell à la tête des conservateurs
Radio
3 min 16 s
13 juin 1993
Kim Campbell remporte la course à la direction du Parti conservateur et devient la première femme première ministre de l'histoire du Canada.
Claire Kirkland-Casgrain, première femme au Parlement
Télévision
2 min 52 s
14 décembre 1961
Remportant l'élection partielle du 14 décembre 1961, Claire Kirkland-Casgrain est la première femme élue à l'Assemblée législative du Québec.

Ne pas deleter...fix IE6