Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Opérations de paix · Dissolution du Régiment aéroporté

Dissolution du Régiment aéroporté

Date de diffusion : 5 mars 1995

À la suite de la divulgation d'une vidéo montrant une initiation dégradante, le gouvernement fédéral décide de dissoudre le Régiment aéroporté du Canada. Après les incidents de la Somalie, c'est la goutte qui fait déborder le vase. La rage au cœur et la mort dans l'âme, soldats, familles et anciens parachutistes assistent au démembrement de cette unité, comme le rapporte Maryse Gagnon en direct de la base de Petawawa, en Ontario.

Pendant deux jours, les 4 et 5 mars 1995, les 660 hommes du Régiment aéroporté en mettent plein la vue aux spectateurs venus les saluer sur la base de Petawawa. Après l'annonce de la dissolution du régiment, le 23 janvier 1995, les hommes du régiment ont commencé à organiser une cérémonie spéciale pour souligner le retrait des couleurs. Sauts en solitaire, en équipe, avec ouverture du parachute retardé, atterrissages de précision; les hommes du régiment ont montré leur savoir-faire de parachutistes.

La fameuse vidéo compromettante montre une initiation de nouveaux parachutistes qui tourne à l'humiliation pour ces derniers. On y voit de jeunes recrues se faire uriner dessus, recevoir des coups de poing et de pied alors qu'elles sont couchées au sol ou attachées à un arbre. Devant le tollé s'élevant dans l'opinion publique, le gouvernement décide d'agir de façon radicale. Encore une fois une minorité d'individus fera en sorte que la totalité de l'unité payera pour ces idioties.

Dissolution du Régiment aéroporté

• Le Régiment aéroporté du Canada aura été la troisième unité de parachutistes du pays. Le 1er bataillon canadien de parachutistes, créé en juillet 1942, fut la première unité. Il servit sous commandement britannique et sauta derrière les lignes ennemies lors du débarquement de Normandie, le 6 juin 1944. Il fut dissous en août 1945.

• N'ayant plus aucune unité de parachutistes, l'armée canadienne réactiva en 1946 une compagnie canadienne d'opérations spéciales aéroportées. Cette unité, qui avait un effectif d'environ 600 hommes en 1948, fut baptisée
« Force de frappe mobile ». En 1958 l'unité fut rebaptisée « Force de défense du Canada ». C'est cette unité qui est à l'origine du Régiment aéroporté.

• Ce que l'on nomme couleurs sont en fait les drapeaux associés aux différentes unités militaires. Ils servent à rappeler les faits d'armes et les actions d'éclat. C'est ainsi qu'on retrouve sur le drapeau d'une unité ses honneurs de guerre, c'est-à-dire les dates et lieux où l'unité s'est distinguée.

Dissolution du Régiment aéroporté

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 5 mars 1995

Invité(s) : Patrick Couture, Nancy Maubu

Ressource(s) : Maryse Gagnon, Solveig Miller

Durée : 2 min 36 s

Dernière modification :
12 août 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Somalie, terre peu hospitalière
Radio
4 min 24 s
À la veille de l'arrivée des soldats canadiens, quelle est la situation politique et humanitaire en Somalie?
Bienvenue en Somalie
Télévision
2 min 54 s
En cette mi-décembre 1992, les premiers soldats canadiens débarquent en Somalie.