Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Opérations de paix · Enquête civile sur la mort du jeune Somalien

Enquête civile sur la mort du jeune Somalien

Date de diffusion : 24 novembre 1994

À la suite des nombreuses déclarations de soldats canadiens sur différents incidents survenus en Somalie, le ministre de la Défense nationale, David Collenette, se voit obligé de créer un commission d'enquête civile pour tenter de comprendre les évènements survenus durant la mission, comme l'explique Michel Cormier. La commission est constituée de trois membres, les juges Gilles Létourneau (président) et Robert Rutherford, ainsi que le professeur Peter Desbarats.

La commission a pour mandat de « …faire enquête sur la chaîne de commandement, le leadership, la discipline, les opérations, les mesures et les décisions des Forces canadiennes et du ministère de la Défense nationale en ce qui concerne l'opération en Somalie ». De plus, elle doit examiner la pertinence du choix du Régiment aéroporté comme unité apte à être déployée en Somalie, ainsi que son degré de préparation au moment du déploiement.

Une première enquête, militaire celle-là, a déjà jugé, en mars et avril 1994, certains membres du Régiment aéroporté impliqués dans les incidents en Somalie. La cour martiale a reconnu coupable le caporal-chef Matchee et le soldat Kyle Brown du meurtre au deuxième degré de Shidane Arone et de torture sur sa personne. Sept autres soldats, sous-officiers et officiers sont accusés de diverses infractions allant de l'exécution négligente d'une tâche militaire à l'infliction illégale de lésions corporelles, en rapport à différents incidents.

Enquête civile sur la mort du jeune Somalien

• Le caporal-chef Matchee fut reconnu coupable mais ne reçut pas de peine. En effet, il a été jugé inapte à subir un procès en raison d'une atteinte cérébrale permanente résultant d'une tentative de suicide faite le 19 mars 1993, après son arrestation en Somalie. Quant à Kyle Brown, il fut reconnu coupable de torture et reçu une peine de cinq ans de prison.

• Le sergent Borland, commandant de la garde, a été condamné à une année de prison pour torture et exécution négligente d'une tâche militaire. Ces mêmes accusations pesaient contre le soldat Brocklebank, mais il fut innocenté. Le sergent Gresty fut déclaré non coupable de l'exécution négligente d'une tâche militaire.

• Le Capitaine Sox, commandant le peloton qui a capturé Arone, fut condamné à la rétrogradation au grade de lieutenant et reçut une réprimande sévère pour n'avoir pas réussi à contrôler ses subordonnés. Enfin, le lieutenant-colonel Mathieu, commandant le Régiment aéroporté, et le capitaine Rainville, commandant le peloton de reconnaissance, furent acquittés de l'accusation d'exécution négligente d'une tâche militaire.

Enquête civile sur la mort du jeune Somalien

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 24 novembre 1994

Invité(s) : Barry Armstrong

Ressource(s) : Michel Cormier, Bernard Derome

Durée : 2 min 50 s

Dernière modification :
24 juillet 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Somalie, terre peu hospitalière
Radio
4 min 24 s
À la veille de l'arrivée des soldats canadiens, quelle est la situation politique et humanitaire en Somalie?
Bienvenue en Somalie
Télévision
2 min 54 s
En cette mi-décembre 1992, les premiers soldats canadiens débarquent en Somalie.