Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Opérations de paix · Venir en aide aux Somaliens

Venir en aide aux Somaliens

Date de diffusion : 17 février 1993

Les soldats du 1er commando du Régiment aéroporté du Canada racontent leur vie de tous les jours à la journaliste Céline Galipeau. Six semaines après leur déploiement en Somalie, les canadiens font le point sur leur mission. Tout d'abord, les difficultés d'adaptation à un climat et un environnement hostiles, où règnent la chaleur, le sable et la poussière. Poussière qui s'insère dans tous les orifices corporels, dans la nourriture, dans les véhicules, partout.

Cependant, l'arrivée des Canadiens dans la ville de Belet Uen a permis de pacifier cette région située à 300 kilomètres au nord de la capitale Mogadiscio. Les factions armées ont déserté la région, permettant la reprise d'un semblant de vie normale. Les marchés rouvrent, les convois de vivres que les Canadiens escortent peuvent se rendre en région, des écoles et des ponts sont construits. La présence canadienne permet de reconstruire l'infrastructure civile et les gens peuvent à nouveau circuler librement.

Le repli des factions somaliennes armées fait en sorte que les Canadiens n'ont pas à imposer la paix par la force. Bien que la paix soit la bienvenue, le manque d'action qui s'ensuit engendre la routine et l'ennui. Les hommes doivent cependant rester en alerte car, même si les factions armées ont quitté la région, de nombreuses mines jonchent les routes et la campagne somaliennes. De fait, à sept reprises des véhicules blindés canadiens rouleront sur des mines. Les explosions ne causent que des dommages matériels et aucun Canadien n'est blessé lors de ces incidents.

Venir en aide aux Somaliens

• Le Régiment aéroporté du Canada est formé le 8 avril 1968. À l'origine, il est constitué de deux commandos d'infanterie et il est basé à Edmonton. En 1976, on le transfère à la base de Petawawa, à 80 kilomètres au nord-ouest d'Ottawa, sur la rivière Outaouais. En 1979, un troisième commando est créé.

• Les trois commandos sont rattachés aux trois régiments permanents de l'armée canadienne. Le 1er commando est francophone et tire ses effectifs du Royal 22e Régiment. Les deux autres commandos sont anglophones. Le 2e est rattaché au Princess Patricia's Canadian Light Infantry et le 3e au Royal Canadian Regiment.

• Outre le Régiment aéroporté, le contingent canadien en Somalie compte : un peloton de 16 blindés et 76 soldats du Royal Canadian Dragoons, un peloton de mortiers et 44 soldats du Royal Canadian Regiment. Le transport aérien est assuré par les appareils et équipages du 427e escadron d'hélicoptères. Enfin, le soutien logistique est fourni par le navire de ravitaillement NCSM Preserver avec 343 marins à bord.

Venir en aide aux Somaliens

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 17 février 1993

Invité(s) : Martin Bédard, Alain Clément, Robert Colbourne, Richard Collin, Steven Goupil, Robert Labrie, Claude Lalancette, Éric Langlois, Roch Lanteigne, Claude Lepage, Yves Masson, P. Oldsbury-Dubois, A. Provencher, Jean Rhéault, Claude Robillard, Alain Rollin

Ressource(s) : Céline Galipeau, Raymond Saint-Pierre

Durée : 9 min 08 s

Dernière modification :
12 août 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Somalie, terre peu hospitalière
Radio
4 min 24 s
À la veille de l'arrivée des soldats canadiens, quelle est la situation politique et humanitaire en Somalie?
Bienvenue en Somalie
Télévision
2 min 54 s
En cette mi-décembre 1992, les premiers soldats canadiens débarquent en Somalie.