Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Opérations de paix · Les soldats canadiens quittent l'Allemagne

Les soldats canadiens quittent l'Allemagne

Date de diffusion : 14 avril 1993

En juillet 1993, les derniers soldats quittent les deux bases canadiennes de l'OTAN en Allemagne, celles de Baden-Soellingen et de Lahr. Trois mois plus tôt, l'émission Enjeux diffuse un reportage sur la fermeture de ces bases, qui implique la vente de millions de dollars de matériel militaire et le rapatriement de milliers de soldats et de civils canadiens ainsi que leurs familles.

L'évolution de la politique internationale, avec la fin de la guerre froide, et les difficultés financières du Canada auront eu raison de ces deux bases où les Forces armées canadiennes sont installées depuis 1953.

Au tournant des années 1990, l'heure est au choix pour le gouvernement conservateur de Brian Mulroney. Le mur de Berlin est tombé et les troupes soviétiques, qui ont déjà quitté, sont maintenant stationnées à près de 2000 kilomètres de Lahr. Qui plus est, l'heure est à la signature d'ententes sur la non-prolifération d'armes stratégiques.

D'un autre côté, les bases allemandes coûtent une fortune aux contribuables canadiens : près d'un milliard de dollars par année. À l'heure des grandes compressions budgétaires, c'est beaucoup trop cher, constate le gouvernement

En septembre 1991, la sortie du livre blanc sur la réforme de la Défense canadienne entérine la décision de rapatrier les 3000 soldats et 7000 civils basés en Allemagne. Le Canada, en pleine crise économique et financière, fait subir à sa défense nationale un régime minceur. Une pénurie de soldats canadiens a fait passer leur nombre de 128 000 à 80 000 en quelques années. Le manque d'effectifs incite donc le gouvernement à fermer plusieurs bases aussi bien au Canada qu'à l'étranger. La fermeture des bases allemandes va cependant reléguer les Forces canadiennes au rang d'armée de second ordre.

Les soldats canadiens quittent l'Allemagne

• Trois escadrilles de CF-18 canadiens étaient stationnées sur la base aérienne de Baden-Soellingen. Elles ont entre autres été actives lors de la guerre du Golfe, en 1991. La base de Baden-Soellingen servait de lieu de lancement pour des avions canadiens chargés de patrouiller le golfe Persique. Les troupes des bases de Lahr et de Baden-Soellingen ont également été dépêchées sur le terrain du conflit en ex-Yougoslavie.

• En 1992, le budget de la Défense nationale est de 11 %. Ce qui est bien loin des attentes des militaires qui souhaitent que les questions de la défense et de la sécurité nationale représentent 20 % du budget de l'État.

• Au début des années 1990, la tendance à la réduction des budgets de défense est mondiale. En 1992, les États-Unis réduisent leur dépenses de 25 % alors que les Allemands les diminuent de 14 %.

• En 1993, il aurait été possible de réunir les 80 000 soldats que comptait l'armée canadienne au Stade olympique de Montréal ou au Skydome de Toronto.

• Des cérémonies émouvantes ont eu lieu lors du départ des soldats canadiens d'Allemagne. Installées ensemble depuis de nombreuses années, des familles canadiennes et allemandes ont tissé de profonds liens d'amitié. Les soldats canadiens ont remercié les communautés locales par des défilés et des démonstrations aériennes spectaculaires.

• La présence sur les lieux de familles de militaires francophones postés en Allemagne a permis la création d'une véritable communauté francophone à l'étranger. Des écoles francophones, un journal, un poste de radio bilingue de Radio-Canada et même un cinéma canadien se trouvent sur place.

• Une première vague de compressions budgétaires dans la Défense canadienne au début des années 1970 fait passer le contingent canadien en Europe de 10 000 à 5000 hommes. Cette réduction a forcé le déménagement des bataillons d'infanterie du nord au sud de l'Allemagne. Afin de grouper les unités terrestres et les unités aériennes déjà en place, les troupes sont déplacées de la vallée du Rhin à Lahr, dans la Forêt-Noire, non loin de Baden-Soellingen.

• L'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) est mise en place en avril 1949 afin de défendre l'Europe de l'Ouest contre la nouvelle menace soviétique. En plus des pays de l'Europe de l'Ouest et de la Scandinavie, le Canada et les États-Unis se joignent à cette alliance défensive. Le Canada enverra dès lors des troupes lors de missions de l'OTAN.

Les soldats canadiens quittent l'Allemagne

Média : Télévision

Émission : Enjeux

Date de diffusion : 14 avril 1993

Invité(s) : John Anderson, Pierre Bonneville, Ellis Eldon, Pierre Lévesque, Claude Thibault

Ressource(s) : Alain Borgognon, Pierre Maisonneuve

Durée : 8 min

Dernière modification :
25 mars 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'Allemagne capitule
Radio
26 min 08 s
8 mai 1945
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule et les Alliés entrent dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
Dans le ventre de la procréation assistée
Télévision
18 min 28 s
1991. Les techniques de reproduction sont en pleine effervescence. Mais quelles en sont les conséquences?