Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Guerre du Vietnam · Des défoliants testés en terre canadienne

Des défoliants testés en terre canadienne

Date de diffusion : 29 janvier 1981

Le 23 janvier 1981, deux députés néo-démocrates mettent au jour un rapport du ministère américain de la Défense qui révèle qu'en 1966 la base militaire de Gagetown au Nouveau-Brunswick a servi de terrain d'essai pour l'expérimentation de défoliants destinés au Vietnam. Selon le rapport, neuf produits chimiques hautement toxiques, dont les agents orange, pourpre et bleu, ont été testés, avec l'assentiment du ministère canadien de la Défense et des responsables de la base. Comme le fait remarquer Victor Levant, la nouvelle embarrasse au plus haut point le gouvernement Trudeau.

La complicité du Canada ne s'est pas arrêtée qu'à l'expérimentation de produits chimiques sur son territoire. L'armée américaine put aussi compter sur le soutien de la délégation canadienne de la CISC lorsqu'elle entreprit son programme de défoliation au Vietnam en 1962.
Dans son livre sur la participation du Canada à la guerre du Vietnam, Victor Levant raconte qu'en réponse à Hanoi, qui protestait contre l'usage de tels produits, un fonctionnaire canadien rétorqua : « Ce sont des herbicides de préparation commerciale disponibles partout, que j'ai moi-même utilisés dans mon jardin au Canada... »!

Des défoliants testés en terre canadienne

• Victor Levant, spécialiste des relations internationales et de l'industrie de l'armement, est l'auteur de Secrète alliance : le Canada dans la guerre du Vietnam, un livre très critique sur la participation du Canada au conflit.

• Un défoliant est un produit chimique destiné à détruire la végétation de manière artificielle et massive.

• On estime que plus de 75 millions de litres de défoliants ont été déversés sur le Vietnam. Plus de 3000 villages ont été directement atteints et de 2 à 4 millions de Vietnamiens ont souffert des effets toxiques des produits.

• L'agent orange, un véritable poison, a été utilisé au Vietnam de 1961 à 1971. Il est reconnu pour sa haute toxicité en raison des dioxines qu'il contient. Il est notamment responsable de formes rares de cancer et de problèmes endocriniens. Les parents mis en contact avec le produit peuvent aussi engendrer des enfants victimes de malformations.

• L'usine canadienne Uniroyal située à Elmira en Ontario a été impliquée dans l'élaboration et la production de l'agent orange.

• En 1968 et 1970, la Saskatchewan et l'Alberta sont le théâtre de séances d'entraînement des B-52 américains qui se pratiquent en vue de bombardements au Vietnam.

Des défoliants testés en terre canadienne

Média : Radio

Émission : Présent 1re édition nationale

Date de diffusion : 29 janvier 1981

Invité(s) : Victor Levant

Ressource(s) : Maurice Lahaie, Gilles Moreau

Durée : 5 min 25 s

Dernière modification :
2 septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un médiateur impartial?
Radio
4 min 23 s
Malgré son rôle officiel de médiateur, le Canada semble se placer dans une position pour le moins ambiguë.
Guerre du Vietnam : la position du Canada contestée
Télévision
24 min 42 s
Plus la guerre au Vietnam s'enlise, plus les critiques se font sévères à l'endroit du gouvernement canadien.