Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Guerre du Vietnam · Cessez-le-feu au Vietnam

Cessez-le-feu au Vietnam

Date de diffusion : 27 janvier 1973

Le 23 janvier 1973, le président Richard Nixon annonce que des pourparlers entre le représentant américain Henry Kissinger et son vis-à-vis du Nord-Vietnam Lê Duc Tho ont abouti à Paris à un accord de cessez-le-feu. Le 27 janvier, la signature des accords de Paris met fin à la présence américaine au Vietnam.

La télévision de Radio-Canada diffuse alors une émission spéciale sur ces accords historiques, animée par Bernard Derome. Toutefois, seule la bande audio de l'émission a été conservée. Les extraits de discours des acteurs de l'époque font revivre ce moment clef des relations internationales du 20e siècle.

L'accord de cessez-le-feu survient deux mois après la réélection du président Nixon sur la promesse de conclure « la paix dans l'honneur » pour le peuple américain. Le traité prévoit le retrait des forces américaines dans un délai de 60 jours ainsi que la libération de tous les prisonniers de guerre. Près de 600 prisonniers américains sont ainsi relâchés au lendemain du cessez-le-feu.

Toutefois, la trêve est de courte durée. Après le retrait de l'armée américaine, les hostilités reprennent entre le Nord et le Sud-Vietnam. Les deux camps continueront à s'affronter jusqu'à la défaite du Sud avec la chute de Saigon, le 30 avril 1975.

Cessez-le-feu au Vietnam

• Les négociations amorcées depuis octobre 1972 entre Kissinger et Tho sont rompues le 16 décembre. Le lendemain, le président Nixon ordonne de bombarder massivement les villes de Hanoi et Haiphong, au Nord-Vietnam. Ces raids aériens nocturnes figurent parmi les plus violents du conflit. L'opinion américaine et internationale s'insurge contre ces actes de représailles.

• Secrétaire d'État américain de 1973 à 1977, Henry Kissinger naît en 1923 dans le sud de l'Allemagne, de parents juifs. Sa famille s'établit à New York en 1938. Kissinger travaille pour les services secrets américains en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Son rôle diplomatique dans le conflit au Vietnam lui vaut le prix Nobel de la paix en 1973.

• Lê Duc Tho compte parmi les fondateurs du Parti communiste indochinois (aujourd'hui Parti communiste vietnamien) en 1930. Pendant la guerre du Vietnam, de 1964 à 1975, il dirige les attaques contre les forces armées américaines et sud-vietnamiennes. Il négocie les accords de Paris en 1973 et se voit décerner le prix Nobel de la paix, distinction qu'il refuse car selon lui « la paix n'a pas réellement été établie ».

• De fait, dès octobre 1973, les hostilités reprennent entre le Nord et le Sud-Vietnam. Lê Duc Tho dirige les opérations militaires contre l'armée du gouvernement Thieu. Le 30 avril 1975, la chute de Saigon entraîne la réunification du pays sous la bannière communiste.

Cessez-le-feu au Vietnam

Média : Télévision

Émission : Cessez-le-feu au Vietnam

Date de diffusion : 27 janvier 1973

Invité(s) : Henry Kissinger, Richard Nixon

Ressource(s) : André Bédard, Bernard Derome

Durée : 17 min 45 s

Son intermittent
Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
6 mars 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Draft-dodgers : insoumis, déserteurs et réfractaires
Dossier
Pendant la guerre du Vietnam, entre 50 000 et 100 000 jeunes Américains se réfugient au Canada pour éviter d'aller au front.
Les réfugiés de la mer
Dossier
Printemps 1975 : la guerre prend fin au Vietnam, au Cambodge et au Laos. S'ensuit un exode massif de réfugiés, par voie terrestre et par mer.