Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Guerre froide · Armes américaines en territoire canadien

Armes américaines en territoire canadien

Date de diffusion : 9 février 1963

Au début de l'année 1963, Douglas Harkness, ministre de la Défense, puis Georges Hees, ministre du Commerce, et Pierre Sévigny, ministre associé à la Défense, démissionnent du gouvernement conservateur. Ils trouvent la politique de défense du Canada ambiguë et dénoncent la politique canado-américaine.

En février 1963, après les démissions de Hees et de Sévigny, le gouvernement de Diefenbaker devient minoritaire au Parlement et le parti conservateur doit déclencher des élections.

Jusqu'en 1963, Lester B. Pearson, lauréat du prix Nobel de la paix en 1957 pour son intervention dans le conflit du canal de Suez, s'oppose à la possession d'armes nucléaires au Canada.

Lors de la campagne électorale des élections de 1963, il fera de la défense du pays par les armes nucléaires un des thèmes de sa lutte. En août 1963, Lester B. Pearson rencontre John F. Kennedy et accepte le déploiement d'armes nucléaires américaines sur le territoire canadien. Ces armes demeurent la propriété des États-Unis.

La coopération canado-américaine en matière de défense n'est pas nouvelle. La défaite de la France, en mai 1940, avait poussé le président américain Roosevelt et le premier ministre Mackenzie King à créer le 17 août 1940 une Commission permanente mixte de défense entre les deux pays, par la signature de l'Accord d'Ogdensburg.

En 1963, c'est pour se protéger des fusées soviétiques que les États-Unis souhaitent déployer des fusées à ogives nucléaires au Canada.

Armes américaines en territoire canadien

• Le renversement du gouvernement conservateur a été favorisé par les indécisions de Diefenbaker au sujet de la Défense du pays et de l'armement nucléaire. Diefenbaker refusait que les missiles canadiens soient armés de têtes nucléaires.

• Le 30 janvier 1963, le Secrétariat d'État américain rappelle au Canada ses engagements nucléaires et critique l'indécision qui règne alors à ce sujet.

• Au cours des années 1960, le nucléaire devient la principale dépense du ministère de la Défense du Canada.

• Le 22 décembre 1962, les accords de Nassau sont signés notamment par les États-Unis et la Grande-Bretagne. Les Américains promettent aux Britanniques de leur fournir des fusées Polaris et les associent potentiellement au commandement, au contrôle et à la gestion des armes nucléaire. Les accords de Nassau tentent de renforcer le front commun des forces de l'OTAN face à l'URSS.

• Les Américains vont par la suite s'ingérer dans les affaires nucléaires de la Grande-Bretagne.

Armes américaines en territoire canadien

Média : Télévision

Émission : Caméra 63

Date de diffusion : 9 février 1963

Ressource(s) : Jacques Fauteux, Jean Grandlandeau

Durée : 5 min 33 s

Dernière modification :
4 novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Origines <br>de la Guerre froide
Radio
8 min 54 s
Pendant près d'un demi-siècle, les Soviétiques et les Américains s'opposent et tentent de dominer le monde.
Des fusées menaçantes
Radio
6 min 26 s
Le conflit de la Guerre froide rend imminent le danger d'une guerre nucléaire. Quelle forme prenait cette menace?