Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Guerre de Corée · Militaires du Royal 22e Régiment

Période : 1914 - 2004

Militaires du Royal 22e Régiment

Le premier bataillon canadien-français de l'armée canadienne, le 22e bataillon, prend forme en 1914. Cette unité d'infanterie devient en 1921 le Royal 22e Régiment, dont le siège est situé à Québec. Les militaires de l'une des rares unités francophones de l'armée canadienne se battront lors des deux conflits mondiaux et en Corée. Le régiment participera par la suite à des missions de sécurité, de paix ou d'aide humanitaire.

icone_tv
9 clips télé
icone_micro
8 clips radio

Départ des hommes vers la Corée

Date de diffusion : 15 avril 1951

En juin 1950, la Corée du Nord communiste attaque la Corée du Sud. Les États-Unis réagissent rapidement en envoyant des troupes pour aider la Corée du Sud. Les Américains obtiennent l'appui du Conseil de sécurité de l'ONU, qui décide de rétablir la paix en Corée en y envoyant des casques bleus.

Au camp de Fort Lewis, dans l'État de Washington, le général Brooke Claxton, ministre de la Défense du Canada, encourage les soldats et les officiers du Royal 22e Régiment qui partent combattre en Corée sous la direction de l'ONU.

L'opération en Corée est la première mission de l'Organisation des Nations unies à laquelle le Royal 22e Régiment participe. Trois bataillons du Royal 22e Régiment, dont deux récemment formés, se rendent en Corée entre 1950 et 1954.

Au cours du conflit, le rôle des militaires est plutôt défensif et consiste surtout à patrouiller dans des zones démilitarisées, aussi appelées le no man's land. Cette tâche est dangereuse, car ces zones sont surtout contrôlées par les Nord-Coréens et les Chinois.

En avril 1954, le Royal 22e Régiment quitte la Corée. La guerre est alors terminée depuis juillet 1953, soit près d'un an.

Lors de ce conflit, comme au cours des deux précédents, les officiers du Royal 22e Régiment ont inculqué à leurs hommes la volonté de bien combattre pour représenter dignement les Canadiens français auprès des corps d'armée étrangers.

Départ des hommes vers la Corée

• La guerre de Corée fait 104 morts parmi plus de 3000 hommes du Royal 22e Régiment, soit le tiers des victimes canadiennes. Le conflit entraîne la mort de 312 militaires canadiens sur les 26 791 qui y participent entre 1950 et 1953. Le nombre de morts est moins important que dans les guerres précédentes, car il y a moins de corps à corps, les soldats possèdent de meilleurs équipements. De plus, les soins médicaux disponibles sur place et les capacités d'évacuation se sont améliorés.

• L'Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale qui s'assure du maintien de l'ordre et de la paix dans le monde. Créée en 1946, l'ONU remplace la Société des Nations, organisation qui jouait un rôle similaire depuis 1920.

• Si la vocation principale des missions de l'ONU est de faire respecter des cessez-le-feu, elle consiste aussi à apporter du soutien aux populations victimes de la guerre.

• Des Coréens ont été au service du Royal 22e Régiment comme cuisiniers ou hommes à tout faire. Certains ont même risqué leur vie comme brancardiers pour le régiment.

• Le 2e bataillon du Royal 22e Régiment fut appelé le « bataillon de fer » en Corée.

• Entre 1945 et 1955, le nombre de bataillons présents au sein du Royal 22e Régiment passe de un à cinq.

Départ des hommes vers la Corée

Média : Radio

Émission : Départ du 22e régiment pour la Corée

Date de diffusion : 15 avril 1951

Invité(s) : Brooke Claxton

Ressource(s) : Lucien Côté

Durée : 4 min 05 s

Dernière modification :
10 avril 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
17 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Jour du Souvenir, soldats oubliés
Dossier
Le 11 novembre, jour du Souvenir, commémore le sacrifice des Canadiens ayant servi leur pays en temps de guerre.
6 juin 1944 : les Canadiens débarquent
Dossier
À l'aube du 6 juin 1944, les soldats canadiens débarquent sur les plages de Normandie.