Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Guerre de Corée · Au secours des civils coréens

Au secours des civils coréens

Date de diffusion : 23 septembre 1951

Après trois jours de patrouille le Royal 22e est de retour dans les lignes amies. Pour les soldats, même éloignés de leur Québec natal, le dimanche est jour de messe. René Lévesque y assiste avec le bataillon, dans une clairière derrière la ligne de front. Malgré la guerre, les soldats québécois ont toujours en tête les idéaux de la charité chrétienne. Ils tentent donc d'apporter un peu de réconfort à la population coréenne qui subit le conflit.

Pour tenter de soulager la misère des civils qui les entourent, les membres du Royal 22e créent un organisme caritatif nommé Charité Khaki. Dons de nourriture, de vêtements, de soins médicaux, ces gestes ne sont que quelques exemples qui parsèment et illustrent le séjour des Québécois en Corée. À la signature de la convention d'armistice, le 27 juillet 1953, le coût de la guerre de Corée est estimé à 2 millions de morts civils et à 3 milliards de dollars de pertes matérielles. La majorité des décès civils, des enfants, sont des victimes indirectes de la guerre. Ils meurent de faim et de maladie, plutôt que des combats.

Au secours des civils coréens

• Parmi les pays de la force internationale ayant envoyé des soldats, c'est le Canada qui envoie le plus grand nombre d'hommes par comparaison à sa population totale. De plus, cette participation de l'armée canadienne en Corée marque la véritable naissance de son futur rôle de maintien de la paix dans le monde au sein des forces de l'ONU.

• Comme la guerre ne fut jamais officiellement déclarée, elle n'est pas terminée. Les accords de Panmunjom ne sont qu'un cessez-le-feu. Un état de conflit existe donc toujours entre les deux Corée. Depuis la signature de l'armistice, une commission permanente de l'ONU, auquel un militaire canadien participe, supervise le respect du cessez-le-feu.

• La zone démilitarisée qui sépare les deux Corée est un des points les plus dangereux de la planète. Depuis les accords de 1953, au moins 50 Américains, plus de 1000 Sud-Coréens et un nombre élevé de Nord-Coréens sont morts au cours d'innombrables escarmouches, accrochages et autres incidents militaires.

Au secours des civils coréens

Média : Radio

Émission : René Lévesque

Date de diffusion : 23 septembre 1951

Invité(s) : M. Desrochers, Maurice Juteau, Gontran Lebel, Ronald Savard

Ressource(s) : René Lévesque, René Caron

Durée : 13 min 27 s

Audition difficile, ajustez le volume

Dernière modification :
6 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La guerre de Corée en images
Télévision
1 min 54 s
La guerre de Corée survient en pleine Guerre froide entre Américains et Soviétiques, à peine cinq ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Départ du Royal 22e Régiment pour la Corée
Radio
14 min 32 s
Le gouverneur général du Canada, Alexander de Tunis, salue le départ du 2e bataillon du Royal 22e Régiment pour la Corée.