Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Défense · Le rôle du Canada dans NORAD

Le rôle du Canada dans NORAD

Date de diffusion : 2 janvier 1967

C'est en août 1957 que le Canada et les États-Unis créent le Commandement de la défense aérienne de l'Amérique du Nord, le NORAD (pour North American Aerospace Defense Command), d'abord sur une base provisoire. Le journaliste Daniel Dorian précise le rôle du Canada dans ce commandement.

Si la structure militaire est en place depuis le 12 septembre, l'accord proprement dit est signé le 12 mai 1958, déclarant que « la meilleure solution au problème de la défense aérienne de nos deux pays consisterait à déléguer à un quartier général unifié la direction des opérations de toutes les unités de combat des forces nationales affectées à la défense aérienne des deux pays ».

Le quartier général du NORAD se situe aux États-Unis, dans le complexe souterrain de la Peterson Air Force Base, à Colorado Springs, tandis que le commandement et le contrôle sont effectués par le centre d'opérations de Cheyenne Mountain.

Détecter, intercepter et détruire, tel est le mot d'ordre du NORAD. Un réseau de radars terrestres, de détecteurs et d'avions de chasse, installé sur diverses bases militaires au Canada et aux États-Unis, lui permet de remplir sa mission.

• La première coopération pour la défense de l'Amérique du Nord entre les États-Unis et le Canada remonte à 1938. Le président Roosevelt et le premier ministre Mackenzie King s'étaient entendus pour se porter assistance mutuelle au cas où des forces ennemies attaqueraient l'un des deux pays.

Le rôle du Canada dans NORAD

• Durant la Seconde Guerre mondiale, les deux pays signent tout d'abord la déclaration d'Ogdensburg, en août 1940, qui crée la Commission permanente mixte de défense (CPMD). En avril 1941, les deux États voisins renforcent leur entente avec la déclaration de Hyde Park.

• Tout au long des années 1950, le Canada et les États-Unis s'étaient dotés d'installations pour la détection aérienne. En 1951, le réseau de défense aérienne intégrée du Nord (CADIN-Pinetree), au départ une réalisation uniquement américaine, est étendu le long du 50e degré de latitude nord.

• En 1954, de nouveaux accords pour l'installation de systèmes de détection avancée sont conclus, créant le réseau Mid-Canada, également appelé McGill Fence, le long du 55e parallèle.

• En juillet 1957 est achevé le troisième réseau de détection. Le réseau DEW est implanté le long du 77e parallèle.

• Lorsque éclate la crise des missiles cubains, en 1962, le président américain John F. Kennedy déclare un état d'alerte élevé et dès le 22 octobre utilise les forces armées, dont celles du NORAD, et ce sans aucune consultation avec le premier ministre canadien John Diefenbaker.

• La nomination du commandant en chef du NORAD relève du premier ministre du Canada et du président des États-Unis. Elle revient au plus haut gradé de l'un ou l'autre des deux pays.

Le rôle du Canada dans NORAD

Média : Radio

Émission : Présent 2e édition nationale

Date de diffusion : 2 janvier 1967

Invité(s) : Henry Keane, Jim Matteinsan, George Salsky, Mortimer Schift

Ressource(s) : Daniel Dorian

Durée : 24 min 53 s

Dernière modification :
5 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Nike, Hercule ou Bomarc?
Télévision
16 min
En 1959, le gouvernement canadien examine différentes fusées antimissiles pour la protection de son espace aérien.
À la recherche de Cosmos 954
Télévision
13 min 05 s
Le 24 janvier 1978, au petit matin, un satellite soviétique s'écrase près d'un lac des Territoires du Nord-Ouest.