Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Crimes de guerre · Intensifier la lutte contre les criminels de guerre

Intensifier la lutte contre les criminels de guerre

Date de diffusion : 21 juillet 1998

Le gouvernement canadien semble plus que jamais résolu à débarrasser le pays des criminels de guerre et des auteurs de crimes contre l'humanité. En juillet 1998, il annonce l'injection de 47 millions de dollars sur trois ans pour tenter de les retracer et de les expulser.

Si les efforts déployés contre les auteurs plus récents de crimes contre l'humanité sont parmi les plus efficaces au monde, la chasse aux nazis demeure moins fructueuse. Le journaliste Jacques Beauchamp tente de savoir pourquoi seulement trois de ces criminels de guerre ont été expulsés sur plus de 1500 cas enquêtés.

Dans sa nouvelle politique, le gouvernement canadien continue de traquer les nazis, mais se concentrera sur les criminels de guerre contemporains. D'ailleurs, il consacre 33 des 47 millions à cette fin. Les ministères fédéraux de l'Immigration et de la Justice comptent à ce moment quelques centaines de suspects qui font l'objet d'une enquête et ont expulsé plus de 200 individus. Mais Ottawa souhaite donner la priorité aux blocages des criminels de guerre à la porte du pays. Ainsi, les sommes sont consacrées à l'accélération des procédures et à l'amélioration de la coordination entre la police, le ministère de la Justice et les agents d'immigration.

Intensifier la lutte contre les criminels de guerre

• En 1997, le ministère de la Justice engage un enquêteur américain pour traquer les criminels de guerre nazis au Canada. Au cours de sa carrière, Neil Sher, lui-même de confession juive, a porté une centaine de causes de déportation devant les tribunaux américains.

• Selon le rapport annuel 2001-2002 du Programme canadien sur les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre, 18 cas de révocation et d'expulsion reliés à la Seconde Guerre mondiale ont été entrepris depuis 1995. Six des présumés criminels meurent en cours de procédure. Les travaux d'un autre cas ont été amorcés au cours de l'année 2001-2002.

• Depuis 1979, les États-Unis ont réussi à dénaturaliser près de 100 criminels de guerre de la Seconde Guerre mondiale et environ 350 autres cas sont en cours de procédure.

Intensifier la lutte contre les criminels de guerre

Média : Radio

Émission : Les Actualités (radio)

Date de diffusion : 21 juillet 1998

Invité(s) : Alain Joffe, John Sims

Ressource(s) : Jacques Beauchamp

Durée : 11 min 37 s

Dernière modification :
4 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Helmut Rauca, premier criminel de guerre extradé
Télévision
1 min 46 s
Pour la première fois, un tribunal canadien autorise l'extradition d'un présumé criminel de guerre, Helmut Rauca.
Une commission d'enquête pour retracer les nazis
Télévision
2 min 15 s
Après deux ans d'enquête sur les criminels de guerre au Canada, le juge Jules Deschênes formule ses recommandations.