Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Conflits au Moyen-Orient · L'Iran et l'Irak entrent en guerre

L'Iran et l'Irak entrent en guerre

Date de diffusion : 22 septembre 1980

Le Moyen-Orient vit de grands bouleversements en 1979. Le chah (roi) d'Iran, Mohammad Reza, est renversé par la révolution islamique. De retour de son exil en Irak puis en France, l'ayatollah Khomeyni proclame l'Iran république islamiste. L'année suivante, le chef religieux iranien, qui souhaite répandre son idéologie à travers toute la région, exhorte les chiites irakiens à faire tomber Saddam Hussein, arrivé au pouvoir en 1979.

Président d'un État laïque, Saddam Hussein craint l'influence de Khomeyni et invoque des raisons frontalières, autour de l'accès stratégique du Chatt al-Arab, pour attaquer l'Iran le 22 septembre 1980. Voici deux reportages, de Normand Lester et de Raymond Saint-Pierre.

En 1975, à Alger, l'Iran et l'Irak signent deux traités qui assurent la liberté de navigation sur les eaux du Chatt al-Arab et l'accès aux ports des deux pays. Les ententes modifient quelque peu la frontière, au détriment de l'Irak. Mais en échange, l'Iran promet de soutenir l'Irak dans sa lutte contre le peuple kurde.

Toutefois, l'arrivée des islamistes en Iran enveniment les relations entre les deux pays. En novembre 1979, Bagdad demande une révision des traités de 1975, une proposition rejetée par l'Iran. Outre la récupération intégrale du Chatt al-Arab, Saddam Hussein convoite la région du Khouzistan iranien, très riche en pétrole.

Bagdad profite de l'affaiblissement de l'armée iranienne, aux prises avec la révolution, pour attaquer l'Iran. Saddam Hussein croit d'ailleurs que le conflit sera une histoire courte. Mais les Iraniens offrent une surprenante résistance. Cette guerre de tranchées durera huit ans et fera un million de morts.

Au début de 1981, l'Iran contre-attaque et parvient en un an à récupérer l'essentiel des territoires perdus aux mains des Irakiens. Devant cette offensive, Saddam Hussein demande, en juin 1982, un cessez-le-feu que l'Iran rejette du revers de la main. L'Iran choisit plutôt d'envahir l'Irak le mois suivant. L'Irak parvient finalement à reprendre le dessus en 1988. Le 18 juillet 1988, Téhéran accepte le cessez-le-feu.

L'Iran et l'Irak entrent en guerre

• Tout comme l'armée iranienne, Saddam Hussein a utilisé l'arme chimique à plusieurs reprises au cours de cette guerre. En 1983, il ordonne de lancer du gaz moutarde sur des soldats iraniens.

• Quelques années plus tard, le 17 mars 1988, il utilise de nouveau l'arme chimique après un important revers irakien au Kurdistan. Au moins cinq mille Kurdes mourront à Halabja.

• Enfin, dans les années 1990, après la guerre contre l'Iran, Saddam Hussein continue à se servir de l'arme mortelle contre une partie de la population kurde et chiite qui tente une rébellion.

• La guerre Iran-Irak est le lieu de nouvelles alliances au Moyen-Orient. Les Américains, qui ont longtemps soutenu l'Iran, font une volte-face. Désormais, la révolution islamique en Iran constitue le plus grand danger d'instabilité de la région pour les Américains.

• Au cours du conflit, l'Irak obtient l'appui politique, financier et militaire des États-Unis. Les Américains, avec la France et l'Allemagne, fournissent un armement impressionnant à Saddam Hussein : des chars, des avions de combat, des armes chimiques, des missiles balistiques, du matériel et la technologie nécessaire à la fabrication d'armes nucléaires.

• Au cours de la guerre, l'Irak passe, aux yeux des Américains, de l'état de paria à celui de partenaire politique et économique. Donald Rumsfeld, actuel secrétaire américain à la Défense, qui prône la ligne dure à l'endroit de l'Irak aujourd'hui, est le même qui négociait des ententes avec l'Irak à partir de 1983.

L'Iran et l'Irak entrent en guerre

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 22 septembre 1980

Ressource(s) : Bernard Derome, Raymond Saint-Pierre, Normand Lester

Durée : 6 min 20 s

Dernière modification :
6 septembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Consternation à Ottawa
Télévision
3 min 13 s
Le déshonneur infligé au pays par Ben Johnson consterne le premier ministre Brian Mulroney et toute la classe politique canadienne.
La guerre du Golfe éclate
Télévision
27 min 36 s
16 janvier 1991
En ce 16 janvier 1991, Bernard Derome apprend aux auditeurs de Radio-Canada que les États-Unis et leurs alliés viennent de déclarer la guerre à l'Irak.