Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Anciens combattants · La Croix d'argent, le sacrifice ultime

La Croix d'argent, le sacrifice ultime

Date de diffusion : 10 novembre 2003

En 2003, Charlotte Smith est choisie pour déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu à l'occasion de la cérémonie nationale du jour du Souvenir, le 11 novembre. Vivant en Nouvelle-Écosse, cette dernière est la mère d'un soldat canadien tué par une erreur d'un pilote américain en Afghanistan, en avril 2002. Décorée de la Croix d'argent, Charlotte Smith représente les mères du Canada ayant perdu un fils au combat.

La Croix d'argent, aussi appelée Croix du souvenir, est décernée aux mères et aux veuves des soldats et marins canadiens morts au champ d'honneur, ou dont le décès est imputable au service dans les forces actives. Cette médaille est attribuée au lendemain du premier conflit mondial, à la suite de son approbation par décret le 1er décembre 1919. Selon ce décret, la Croix du souvenir est « décernée pour commémorer la perte personnelle et le sacrifice de la mère ou de la veuve d'un mari ou soldat du Canada (…) qui a donné sa vie pour son pays ».

En 1939, une disposition est ajoutée afin que la médaille puisse être décernée aux proches parents de militaires morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Les critères d'admissibilité sont également élargis afin de reconnaître le décès des membres des forces armées, de la marine, de la force aérienne, mais aussi de la marine marchande et du corps de pompiers canadiens du Canada et de Terre-Neuve.

En 1950, un nouveau décret modifie les critères d'admissibilité de la Croix du souvenir pour que celle-ci puisse être décernée aux familles de militaires décédés « par suite d'un engagement entrepris par le Canada en vertu de la Charte des Nations Unies, du Traité de l'Atlantique Nord ou de tout autre régime de défense collective auquel le Canada s'associe ».

Ainsi, en vertu de ces dispositions, la médaille a été remise aux proches de membres du personnel des Forces canadiennes décédés lors de leur service pendant la guerre de Corée ou des opérations de maintien de la paix.

La Croix d'argent, le sacrifice ultime

• En 2000, Carol Isfeld, de Colombie-Britannique, est choisie mère de la Croix d'argent pour le jour du Souvenir. Son fils, le caporal-chef Mark Robert Isfeld, est décédé en 1994 des suites de blessures subies lors de l'explosion d'une mine, alors qu'il participait à une opération de maintien de la paix en Croatie. Pour la seconde fois, la mère d'un gardien de la paix décédé lors d'une mission est choisie pour représenter les mères de la Croix d'argent.

• Le caporal Isfeld s'était fait connaître en Croatie auprès de la population et des enfants en particulier par sa distribution de poupées en chiffon de laine surnommées « Izzy », fabriquées par sa mère pour les enfants de la région.

• La décoration de la Croix d'argent se présente sous la forme d'une croix de Saint-Louis en argent suspendue par une broche, ornée d'une couronne en haut de la branche supérieure. À l'extrémité des bras de la croix figure une feuille d'érable entourée d'une couronne de laurier. Au centre se trouve le monogramme royal du monarque régnant. Au revers de la médaille sont gravés le nom de la personne en l'honneur de laquelle elle est décernée, ainsi que son grade et son numéro matricule.

• Près de 116 000 Canadiens sont morts au combat lors de différents conflits auxquels le pays a participé. Au cours de la Seconde Guerre mondiale seulement, plus de 45 000 Canadiens ont perdu la vie.

• Depuis 1919, un total de 91 500 Croix du souvenir ont été décernées aux proches parents de militaires canadiens.

La Croix d'argent, le sacrifice ultime

Média : Télévision

Émission : Le Téléjournal/Le Point

Date de diffusion : 10 novembre 2003

Invité(s) : Charlotte Smith

Ressource(s) : Denis-Martin Chabot, Gilles Gougeon

Durée : 2 min 38 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Sauve qui peut! La course aux mariages
Télévision
2 min 09 s
En juillet 1940, des centaines de couples se marient afin d'échapper au service militaire obligatoire.
Rencontrer l'âme soeur au front
Télévision
13 min 30 s
Si la guerre sépare des familles, elle fournit à des militaires l'occasion de rencontrer l'âme sœur et même de se marier outre-mer.