Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Guerres et conflits · Anciens combattants · Ernest Smith, envers et contre tout

Ernest Smith, envers et contre tout

Date de diffusion : 9 août 2005

Ernest Alvia Smith, surnommé « Smokey », a combattu durant la campagne d'Italie. En octobre 1944, son régiment, les Seaforth Highlanders of Canada, reçoit la mission d'établir une tête de pont sur la rivière Savio. Comme le rappelle le journaliste Daniel L'Heureux, Smokey Smith a fait preuve d'une bravoure et d'un leadership exceptionnels la nuit du 21 au 22 octobre 1944 en combattant l'ennemi et en sauvant la vie d'un compagnon. Il sera décoré de la Croix de Victoria pour son héroïsme.

Jusqu'au 3 août 2005, jour de sa mort, le sergent Smith était le seul Canadien décoré de la Croix de Victoria encore vivant. Pour honorer le dernier grand héros de la Seconde Guerre mondiale et souligner la fin d'une époque, le premier ministre Paul Martin demande que le corps du défunt sergent Smith soit exposé en chapelle ardente dans le foyer de la Chambre des communes à Ottawa.

Ernest Smith, envers et contre tout

• Ernest Smith est né à New Westminster, en Colombie-Britannique, le 3 mai 1914.

• Il entre dans les Seaforth Highlanders of Canada le 5 mars 1940. Il œuvre au sein de cette unité jusqu'au 13 avril 1945, alors qu'il est démobilisé. Smith revient dans le monde militaire en 1951, après avoir travaillé pendant quelques années dans un studio de photographie à New Westminster. Lorsqu'il se retire, en 1964, Smith est sergent au sein de l'unité de recrutement des Forces armées à Vancouver.

• Ernest Smith est nommé membre de l'Ordre du Canada en novembre 1995.

• Le sergent Smith meurt, le 3 août 2005, à l'âge de 91 ans. Son corps est exposé à Ottawa, mais ses funérailles militaires se déroulent à Vancouver. Selon ses dernières volontés, ses cendres ont été dispersées dans la mer le 15 août 2005.

• La prise de la rivière Savio, durant la nuit du 21 au 22 octobre 1944, s'effectue dans des conditions épouvantables. Des pluies torrentielles font monter le niveau de la rivière de 1,85 m en cinq heures seulement. Le régiment ne peut ouvrir le passage aux chars et aux canons antichars qui devaient soutenir les compagnies de fusiliers, rendant ainsi l'opération plus difficile et l'exploit de Smith plus notoire.

• Plus haute distinction militaire du Commonwealth, la Croix de Victoria (Victoria Cross) est une décoration instituée en 1856 par la reine Victoria. Elle est attribuée aux militaires qui ont réalisé un acte de bravoure exceptionnel. Toutefois, la Croix de Victoria a aussi, en de rares occasions, été décernée pour d'autres gestes courageux ou à des étrangers qui ont combattu dans des troupes canadiennes.

• Au total, 93 soldats canadiens ont été récompensés de la Croix de Victoria. Les premières médailles sont décernées lors de la guerre de Crimée, au milieu du 19e siècle. Huit médailles sont remises avant la Première Guerre mondiale, dont quatre durant la guerre des Boers, qui se termine en 1902.

• Au cours de la Première Guerre mondiale, 70 militaires reçoivent cette distinction : il s'agit du plus grand nombre de médailles décernées pour un même conflit. La Seconde Guerre mondiale, quant à elle, a vu 16 combattants canadiens recevoir cette prestigieuse décoration.

• Seulement trois francophones ont obtenu la Croix de Victoria, soit Jean Brillant et Joseph Keable durant la Première Guerre mondiale et Paul Triquet au cours de la Seconde.

• En 1972, le Canada institue sa propre décoration pour acte de bravoure, qui vient remplacer la Croix de Victoria.

• L'organisme chargé de l'attribution des distinctions honorifiques s'appelle la Chancellerie des ordres et décorations du Canada. Les honneurs sont habituellement remis à la résidence du gouverneur général, à Ottawa.

Ernest Smith, envers et contre tout

Média : Télévision

Émission : Le Téléjournal/Le Point

Date de diffusion : 9 août 2005

Invité(s) : Serge Bernier

Ressource(s) : Bernard Derome, Daniel L'Heureux

Durée : 2 min 16 s

Dernière modification :
23 novembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Billy Bishop, une étoile dans le ciel
Télévision
1 min 03 s
Billy Bishop s'illustre durant la Première Guerre mondiale comme le meilleur pilote de chasse de tout l'Empire britannique.
Tommy Prince, le prince du diable
Radio
8 min 04 s
Soldat exceptionnel, Tommy Prince est l'ancien combattant autochtone le plus décoré au Canada.