Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Protection de l'environnement · La tordeuse, ravageuse de forêts

Période : 1950 - 2004

La tordeuse, ravageuse de forêts

La tordeuse des bourgeons de l'épinette est sans conteste l'insecte forestier le plus redoutable des forêts du Canada. Plus de 70 millions d'hectares de conifères ont été détruits par cette minuscule chenille en moins de 20 ans, dès 1967. Un territoire immense, équivalent à 1400 fois l'île de Montréal, dont la plupart des sapins et épinettes ont été défoliés. Portrait de cette tragédie… pourtant naturelle.

icone_tv
12 clips télé
icone_micro
6 clips radio

La tordeuse, une merveille de la nature?

Date de diffusion : 3 octobre 1963

En 1963, le Canada est à l'aube de sa troisième invasion de la tordeuse des bourgeons de l'épinette au 20e siècle. Pourtant, cette minuscule chenille semble bien inoffensive. Mais elle est surtout gourmande, et ravage les forêts de conifères en se nourrissant abondamment des jeunes et moins jeunes pousses d'aiguilles.

Pour elle et ses congénères, quatre à cinq années de festin suffisent pour tuer un arbre entier. Et cela malgré les puissants insecticides, nous expliquent les journalistes Auray Blain et Lucille Baril.

Difficile de savoir quand la tordeuse a bien pu commencer ses ravages. Mais les études scientifiques indiquent que l'est du Canada a connu sept invasions aux 17e et 18e siècles. À intervalles réguliers, tous les 29 ans.

Depuis, trois invasions ont marqué le 20e siècle : de 1909 à 1920, de 1937 à 1958 et de 1967 à 1992. Pourtant, curieusement, la tordeuse est un insecte indigène; elle fait partie de l'écosystème. Mais lorsque les conditions climatiques sont favorables, elle prolifère rapidement.

La tordeuse, une merveille de la nature?

• La première invasion du 20e siècle, entre 1909 et 1920, s'est terminée pour des raisons encore inexpliquées.

• La seconde invasion (1937-1958) s'est achevée à la suite d'arrosages massifs de produits chimiques, notamment avec le fameux DDT.

• Cette petite chenille ravageuse ne mesure que 25 millimètres de long et ne vit que trois mois avant de devenir papillon.

• Contrairement à ce que son nom indique, la tordeuse des bourgeons de l'épinette raffole d'abord du sapin baumier.

• Elle porte ce nom car, avant 1900, l'essence recherchée par l'industrie était l'épinette. Ce n'est que lorsqu'on a commencé à substituer le sapin à l'épinette qu'on a découvert que le sapin était bien l'espèce la plus touchée.

La tordeuse, une merveille de la nature?

Média : Télévision

Émission : Les Merveilles de la nature

Date de diffusion : 3 octobre 1963

Ressource(s) : Auray Blain

Durée : 3 min 04 s

Dernière modification :
3 novembre 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
18 clips dans ce dossier . page