Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Protection de l'environnement · Chasse au phoque : désastre écologique ou économique?

Période : 1964 - 2004

Chasse au phoque : désastre écologique ou économique?

Depuis la diffusion à Radio-Canada d'images d'une rare cruauté en 1964, la chasse au phoque soulève des passions et des questions. Les images de Brigitte Bardot, en 1977, tenant un petit blanchon dans ses bras ont fait le tour du monde, et les campagnes pour sauver les phoques ont mis à mal toute une industrie et ses travailleurs. Afin d'apaiser l'opinion internationale, le Canada établit des règlements et des quotas stricts, notamment en interdisant la chasse aux blanchons.

icone_tv
7 clips télé
icone_micro
7 clips radio

Gérer la chasse au phoque

Date de diffusion : 16 février 2003

Depuis les années 1960, le gouvernement canadien tente de réglementer la chasse au phoque, soit par l'imposition de quotas, soit par la mise en place d'un code sévère quant aux méthodes. En 2003, un plan de gestion sur la chasse au phoque pour les trois prochaines années est mis en place, comme l'explique Roger Simon, l'invité de Errol Duchaine à l'émission La Semaine verte.

Le plan de gestion annoncé en février 2003 par Robert G. Thibault, ministre des Pêches et des Océans, augmente les quotas : le total autorisé des captures (TAC) pour le phoque du Groenland est fixé à 975 000 animaux pour les trois ans, soit un nombre autorisé de 350 000 captures pour chacune des deux premières années et 275 000 pour la troisième. Pour ce qui est du phoque à capuchon, le TAC demeure à 10 000 par année.

Outre le plan de gestion, les chasseurs doivent également se plier à la loi fédérale sur les pêches et plus particulièrement au règlement sur les mammifères marins établi en 1985. Avant de pouvoir chasser le phoque, il faut être titulaire d'un permis, et les seuls instruments acceptés sont le gourdin, le hakapik et la carabine avec des balles non blindées.

« Il est interdit de commencer à écorcher ou à saigner un phoque avant d'avoir confirmé sa mort au moyen d'un test de réflexe de clignement », précise le règlement sur les mammifères marins.

Gérer la chasse au phoque

• Au début des années 1990, la morue commence à disparaître des eaux de l'Atlantique. Certains affirment que les quotas sur la chasse aux phoques sont responsables de la disparition de ce poisson.

• En juillet 1992, le ministre des Pêcheries John Crosbie déclare un moratoire de deux ans sur la pêche à la morue, afin de reconstituer les stocks. Des milliers de Terre-Neuviens y ont laissé leur emploi. En avril 2003, l'industrie de la morue à Terre-Neuve a complètement fermé.

• Au début du mois de mars 1999, le gouvernement terre-neuvien dévoile des images qui tendraient à montrer que les phoques sont responsables du déclin des stocks de morue. Les images vidéo montrent les fonds marins jonchés de carcasses de morues à moitié dévorées par les phoques.

Gérer la chasse au phoque

Média : Télévision

Émission : La Semaine verte

Date de diffusion : 16 février 2003

Invité(s) : Roger Simon

Ressource(s) : Errol Duchaine

Durée : 4 min 04 s

Dernière modification :
6 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
14 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
10 000 caribous emportés par les eaux
Télévision
2 min 14 s
29 septembre 1984
Quelque 10 000 caribous se noient dans les eaux de la rivière Caniapiscau, dans le Grand-Nord québécois. Catastrophe naturelle ou causée par l’homme?
Des ours noirs en ville!
Télévision
7 min 47 s
À l'automne 1995, des agents de conservation de la faune ont entrepris une chasse à l'ours noir à Kenora, dans le nord-ouest de l'Ontario.