Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Pollution · L'invasion de la moule zébrée

L'invasion de la moule zébrée

Date de diffusion : 17 mars 1991

Jusqu'en 1986, les moules zébrées étaient inconnues des eaux de l'Amérique du Nord. Elles ont voyagé dans les navires qui ont déversé leurs eaux usées dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent. Comme l'explique le journaliste Pierre D'Amour, ces espèces envahissantes constituent une menace écologique pour le bassin des Grands Lacs.

Ces colonies de moules s'ancrent à toute surface, piliers de pont, coque des bateaux, quais. Elles filtrent un litre d'eau par jour et empêchent les poissons de se nourrir de plancton, altérant de ce fait la biodiversité des lacs. La pollution biologique affecte à la fois l'environnement et l'économie puisque des milliards de dollars sont dépensés chaque année pour tenter de contrôler les moules zébrées.

En 2001, Transport Canada publiait ses lignes directrices visant le contrôle des rejets des eaux de lest des navires dans les eaux de compétence canadienne. Ces consignes visent à protéger les eaux de compétence canadienne contre les organismes aquatiques non indigènes et les agents pathogènes qui risquent de perturber les écosystèmes. En février 2004, la Commission mixte internationale réclame l'adoption d'une convention internationale afin de régulariser les eaux de ballast, qui servent à stabiliser les cargos. Cette convention vise à ce que les navires échangent les eaux de ballast en haute mer, car l'eau salée est mortelle pour la moule zébrée.

La lamproie marine est un parasite qui s'apparente à l'anguille et qui se fixe à d'autres espèces de poissons pour se nourrir de leurs liquides organiques. Espèce primitive provenant de l'océan Atlantique, la lamproie a été observée pour la première fois dans les Grands Lacs au cours des années 1830. Une lamproie adulte aura tué jusqu'à 18 kg de poisson au cours de sa vie. On attribue en grande partie à la lamproie l'important déclin des populations de touladis et de grands corégones dans les Grands Lacs au cours des années 1950. Le gouvernement de l'Ontario a instauré un programme de lutte contre la lamproie afin de protéger les ressources de pêche récréative des Grands Lacs.

L'invasion de la moule zébrée

• Des chercheurs du Centre Saint-Laurent tentent de développer un revêtement empêchant la moule zébrée de se fixer aux structures submergées en milieu aquatique. Ce revêtement à base d'élastomère semble permettre de réduire la colonisation par les moules zébrées.

• Exportée de Chine vers les États-Unis durant les années 1970 pour lutter contre la prolifération d'algues et d'escargots par l'aquaculture, la carpe asiatique s'est propagée accidentellement dans les rivières et les lacs américains. Ce gros poisson se nourrissant d'une quantité énorme de zooplancton, pouvant mesurer jusqu'à 1 m 30 de long, menace d'envahir les Grands Lacs et d'en détruire l'écosystème. Selon la Commission mixte internationale, des mesures d'urgence doivent être prises afin d'éviter que cette espèce envahissante ne s'introduise dans les Grands Lacs.

• À Chicago, un filet électrique a été installé à travers le canal de transport et d'évacuation, visant à empêcher l'introduction d'espèces de poissons exotiques. Les biologistes ont observé que la carpe remonte rapidement le Mississippi en direction du lac Michigan.

L'invasion de la moule zébrée

Média : Télévision

Émission : Découverte

Date de diffusion : 17 mars 1991

Invité(s) : Hector Daunais, Joe Leach

Ressource(s) : Pierre D'Amour, Pierre Maisonneuve

Durée : 8 min 47 s

Dernière modification :
10 mai 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Défense et illustration de l'inuktitut
Télévision
8 min 29 s
La préservation de l'inuktitut, la langue des Inuits, se trouve au cœur des préoccupations du nouveau gouvernement.
Détourner les eaux
Télévision
5 min 34 s
Deux ans après l'annonce faite par Bourassa, les travaux de harnachement de la rivière La Grande sont amorcés.