Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Pollution · Opération Défi déchets

Opération Défi déchets

Date de diffusion : 10 avril 1989

Le 10 avril 1989, Montréal lance un projet expérimental de récupération du verre, du papier, du plastique et du métal dans trois quartiers.

François Harvey s'est intéressé à l'opération Défi déchets, qui aura lieu pendant un an. Jacqueline Bordeleau, du comité exécutif de la Ville, indique que, grâce à la collecte sélective, le volume des déchets à enfouir pourrait diminuer de 10 à 15 %. Mais une visite à une entreprise de récupération rend le journaliste sceptique sur la façon dont sont entreposées les matières recyclables.

La majorité des 25 000 citoyens qui participent au programme de récupération au cours de l'année 1989 doivent déposer leurs bacs verts en bordure de rue, avant 8 heures, le jour de la collecte hebdomadaire. Les résidents d'immeubles de trois étages apportent plutôt leurs déchets recyclables à l'un des 17 emplacements prévus à cet effet.

Une fois récupérés, les déchets sont entreposés dans un site à Lachine. La firme Recyclage Orford inc. les revend à des sociétés qui les transformeront en produits recyclés.

La collecte des déchets recyclables s'étend rapidement à toute la ville de Montréal. À partir de 1990, la Ville érige un important centre de tri sur le site de l'ancienne carrière Miron pour recevoir le contenu des bacs verts.

En 1998, la société d'État Recyc-Québec demande à Montréal et aux autres municipalités de la province de viser la récupération de 60 % des matières recyclables pour 2008. La collecte des déchets organiques pour le compostage s'ajoute aux défis que compte relever la Ville.

Opération Défi déchets

• L'opération Défi déchets entraîne des frais de 750 000 $ à la Ville de Montréal. Le Service des travaux publics profite de l'expérience pour évaluer les revenus potentiels de la récupération.

• Selon une étude de Recyc-Québec effectuée en 2001, la récupération coûte environ 70 millions de dollars par année aux municipalités, et la vente des matières recyclables leur en rapporte 20 millions.

• En 1983, Victoriaville met sur pied le premier programme de recyclage au Québec.

• L'ancienne ville de LaSalle, au sud de l'île de Montréal, implante une collecte sélective des déchets dès 1987.

• Créée en 1990, la société d'État Recyc-Québec encourage la réduction des emballages, le réemploi de matières résiduelles et le recyclage des contenants, des emballages et de divers produits.

• Contrairement au verre, recyclable à l'infini, le papier ne peut être recyclé que cinq ou six fois. Il termine son existence en papier hygiénique.

• Un logo chiffré facilite désormais le triage des objets en plastique, en indiquant leur composition.

• Le compostage consiste à créer de l'engrais par la fermentation de débris organiques avec des matières minérales.

Opération Défi déchets

Média : Télévision

Émission : Montréal ce soir

Date de diffusion : 10 avril 1989

Invité(s) : Jacqueline Bordeleau, Michel Valois

Ressource(s) : Charles Tisseyre, François Harvey

Durée : 2 min 06 s

Dernière modification :
7 avril 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Ça déménage!
Télévision
1 min 17 s
1er mai 1956
Avant les années 1970, c'est le 1er mai que les Québécois pratiquaient leur transhumance annuelle.
Du 1er mai au 1er juillet
Radio
4 min 11 s
1er mai 1956
En 1975, les Québécois se mettent à déménager non plus le 1e mai mais le 1e juillet.