Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Glissement de terrain à Saint-Jean-Vianney

1971

Glissement de terrain à Saint-Jean-Vianney

Dans la nuit du 4 au 5 mai 1971, une partie de la petite municipalité de Saint-Jean-Vianney, au Saguenay Lac-Saint-Jean, est détruite. La ville sera par la suite désertée. Il s'agit de l'un des plus tragiques glissements de terrain que le Québec contemporain ait connu.

icone_tv
6 clips télé
icone_micro
7 clips radio

Saint-Jean-Vianney emporté par la boue

Date de diffusion : 5 mai 1971

C'était une nuit de printemps comme bien d'autres à Saint-Jean-Vianney. Mais ce 4 mai 1971, à 23 h, le destin de cette municipalité du Saguenay Lac-Saint-Jean bascule : en quelques heures à peine, près de 40 maisons sont emportées par le sol qui s'affaisse lentement et inéluctablement sous la ville.

Bilan : 31 morts et des centaines d'habitants soudainement jetés à la rue.

Le spectacle qui s'offre aux premiers secouristes arrivés sur les lieux est dantesque : dans une mer de boue, les maisons, ponts, routes, poteaux électriques et autres voitures sont doucement traînés dans un immense gouffre, induit par le glissement de terrain, long d'un kilomètre et demi, large de 400 mètres et d'une profondeur de 30 mètres.

«C'est comme si l'enfer s'était ouvert... les flammes en moins!», dira à l'époque un policier de la ville.

Situé à quelques kilomètres de Jonquière, Saint-Jean-Vianney était une banlieue modeste très recherchée, pour sa localisation et ses paysages pittoresques, par les travailleurs des usines de l'Alcan ou encore de celles de l'Abitibi-Price, établies depuis plusieurs années dans la région.

Quelque 2600 personnes y vivaient paisiblement... avant que Dame Nature décide de mettre fin à leur rêve.

Saint-Jean-Vianney emporté par la boue

• Le bilan de ce glissement de terrain aurait pu être bien pire, n'eût été la retransmission télévisée le soir du drame de la rencontre opposant les Canadiens de Montréal à Chicago. Ce match de hockey a tenu les gens éveillés et leur a permis du même coup de réagir rapidement quand la terre s'est mise à glisser.

• À l'époque, le trou laissé dans le sol par le glissement de terrain a été baptisé par les habitants du coin le «gouffre de la mort».

Saint-Jean-Vianney emporté par la boue

Média : Télévision

Émission : Nouvelles

Date de diffusion : 5 mai 1971

Ressource(s) : André Dufour

Durée : 14 min 38 s

Dernière modification :
5 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
13 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Voir mourir ses voisins
Radio
9 min 04 s
Des survivants de Saint-Jean-Vianney parlent de tout ce qu'ils ont perdu lors du glissement de terrain.
Saint-Jean-Vianney : 25 ans plus tard
Radio
20 min 03 s
D'anciens résidents de Saint-Jean-Vianney se rappellent la catastrophe qu'ils ont vécue au printemps 1971.