Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · À l'écoute des tremblements de terre

Période : 1957 - 2005

À l'écoute des tremblements de terre

Chaque année au Canada, plusieurs tremblements de terre se produisent sur la côte ouest, au Yukon, près de l'Arctique et dans l'est du pays. L'humain est cependant incapable de percevoir la majorité de ces séismes. Des sismologues, spécialistes des tremblements de terre, les étudient pour prévenir le pire en cas de secousse sismique plus importante.

icone_tv
9 clips télé
icone_micro
11 clips radio

Charlevoix, zone à risque

Date de diffusion : 23 octobre 1985

La région de Charlevoix est reconnue comme étant une zone sismique concentrée. Un cratère laissé par un météorite, il y a 325 millions d'années, pourrait être à l'origine des vibrations que connaît cette région du Québec.

En 1985, Robert Tremblay s'est intéressé aux tremblements de terre ayant eu lieu dans Charlevoix. Il a suivi une équipe de géophysiciens qui ont testé les sols de la région par une explosion expérimentale. Le journaliste a aussi rencontré des témoins du séisme qui a ébranlé Charlevoix, le 28 février 1925.

Depuis le 17e siècle, Charlevoix connaît un tremblement de terre important tous les 50 à 60 ans. De 1978 à 1999, un réseau de sismographes y a enregistré 2500 secousses sismiques, dont huit d'une magnitude supérieure à 4. Une moyenne de 125 séismes par année touche ainsi la région.

Mais Charlevoix n'est pas la seule région où la terre tremble au Québec. Le Bas-Saint-Laurent et l'ouest du Québec connaissent également une activité sismique continuelle. Les tremblements de terre peuvent également avoir lieu hors de ces zones à risque.

La magnitude d'un séisme correspond à la quantité d'énergie dégagée à sa source. Elle est calculée à partir de l'amplitude des vibrations du sol qu'enregistrent les sismographes.

Les scientifiques utilisent l'échelle de Richter comme graduation de la magnitude. Cette échelle permet de comparer entre eux les différents séismes de la planète. Les tremblements de terre peuvent avoir une force allant de 1 à près de 10 sur l'échelle de Richter. Une secousse sismique d'une magnitude de 6 est dix fois plus grande qu'une autre de magnitude 5.

Charlevoix, zone à risque

• La secousse sismique de 1925 dont parlent les femmes interviewées par Robert Tremblay s'est ressentie dans tout l'est du Canada et au nord-est des États-Unis. Le tremblement de terre a endommagé ou détruit des cheminées et des clochers d'églises dans plusieurs villages de Charlevoix et du Bas-Saint-Laurent.

• La faille Logan, une fracture de l'écorce terrestre, suit le fleuve Saint-Laurent. Elle marque la séparation entre le bouclier canadien et la chaîne des Appalaches.

• Au début du 20e siècle, le sismologue italien Giuseppe Mercalli crée une échelle qui mesure l'intensité des secousses sismiques. Utilisé désormais dans une version plus rigoureuse, son outil de calcul décrit et compare les séismes en évaluant les dégâts qu'ils produisent sur les bâtiments.

• Insatisfait par la graduation de Mercalli, un jeune physicien californien, Charles Francis Richter, invente une méthode pour mesurer la force des tremblements de terre. En 1935, il met au point l'échelle de mesure des ondes sismiques basée sur les données des sismographes.

• Dans l'est du Canada, cinq zones sont affectées par des séismes : la région des bancs de Terre-Neuve, l'estuaire du Saint-Laurent, Charlevoix, l'Outaouais et la région de Niagara Falls.

• En 1935, un tremblement de terre d'une magnitude 6,2 endommage 80 % des cheminées de la municipalité de Témiscaming, au Québec. Quelques années plus tard, en 1944, un séisme de 5,6 frappe Cornwall, en Ontario. Des centaines de maisons de la ville subissent alors des dommages.

Charlevoix, zone à risque

Média : Télévision

Émission : Contrechamp

Date de diffusion : 23 octobre 1985

Invité(s) : Marie-Adèle Bouchard, Pierre Brien, Goetz Buchbinder, Jean-Yves Chagnon, Luciana Gagnon, Bernard Hétu, Pierre Tremblay, Jean-Claude Turcotte

Ressource(s) : Anne-Marie Dussault, Robert Tremblay

Durée : 19 min 28 s

Dernière modification :
5 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Le tour des Amériques en 11 mois
Radio
10 min 55 s
19 novembre 1969
Le 19 novembre 1969, le navire canadien Hudson part pour une expédition de onze mois, faisant le tour des Amériques.
La terre tremble au Saguenay
Radio
8 min 01 s
25 novembre 1988
Une secousse sismique importante frappe le Québec en novembre 1988. Le Saguenay est la région la plus touchée par le séisme.