Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Avalanches : dompter la montagne

Période : 1979 - 2004

Avalanches : dompter la montagne

Plus de 600 personnes sont mortes dans des avalanches au Canada depuis 1800. De plus en plus, les victimes sont des gens pratiquant un sport de montagne dont la seule présence entraîne des coulées de neige. La Colombie-Britannique et l'Alberta sont les provinces les plus touchées, quoique le Québec ne soit pas exempt de cette catastrophe naturelle.

icone_tv
12 clips télé
icone_micro
4 clips radio

Sept morts à Golden

Date de diffusion : 15 février 1979

Les amateurs de sports de montagne doivent composer avec les risques d'avalanche. En février 1979, sept étrangers venus faire du ski à Golden, en Colombie-Britannique, ont ainsi perdu la vie, raconte Bernard Derome.

C'est en Colombie-Britannique et en Alberta que le risque d'avalanches est le plus important au Canada, Rocheuses obligent, mais certaines régions du Québec telles que la Haute-Gaspésie et le Nord-du-Québec n'en sont pas exemptes, tout comme certaines parties de Terre-Neuve et du Labrador.

Les risques d'avalanche augmentent après une importante tempête de neige et au moment du dégel. Plusieurs éléments peuvent contribuer au détachement d'une plaque de neige : les différents types de neige (grosseur et densité des flocons), l'angle de la pente, les vents, le soleil et le terrain (végétation, pierres, etc.).

Dans plus de 90 % des cas, les avalanches sont causées par la victime ou par quelqu'un qui l'accompagne, le plus souvent dans le cadre d'activités sportives : ski, planche à neige, motoneige, escalade de glace…

Sept morts à Golden

• Les avalanches les plus meurtrières ont eu lieu au début du 20e siècle, au col Rogers, en Colombie-Britannique : en 1906, 62 personnes perdent la vie; en 1910, ce sont 62 travailleurs du Canadien Pacifique occupés à déblayer la neige d'une avalanche précédente qui sont emportés; et en 1918, 62 autres personnes disparaissent sous une coulée de neige.

• La plupart des avalanches se produisent sur des pentes de 25 à 50 degrés, les mêmes qui sont appréciées des amateurs de sports de glisse et de motoneige.

• L'hiver 1997-1998 fut particulièrement tragique au Canada : on ne compte pas moins de 23 décès à cause d'une avalanche, alors que la moyenne est de 10 morts par année.

• Entre 1985 et 2002, on compte environ 160 morts au Canada, 360 aux États-Unis et 480 en France.

• La vitesse d'une avalanche peut atteindre 200 et même 300 kilomètres-heure, selon certains observateurs.

Sept morts à Golden

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 15 février 1979

Ressource(s) : Bernard Derome

Durée : 46 s

Dernière modification :
16 mars 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
16 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Glissement de terrain à Saint-Jean-Vianney
Dossier
Dans la nuit du 4 au 5 mai 1971, une partie de la petite municipalité de Saint-Jean-Vianney, au Saguenay Lac-Saint-Jean, est détruite.
Le grand verglas de 1998
Dossier
Le 5 janvier 1998, une tempête de pluie verglaçante s’abat sur plusieurs régions du Canada.