Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Le Saint-Laurent à son plus bas

Le Saint-Laurent à son plus bas

Date de diffusion : 14 juin 1999

Le Saint-Laurent et les Grands Lacs constituent l'un des plus importants réservoirs d'eau douce au monde. Au Québec, 80 % de la population vit le long des rives du fleuve, tandis que plus du quart des Canadiens vivent dans la région des Grands Lacs, un important bassin économique et industriel.

En 1999, un hiver faible en précipitations suivi d'un été chaud et sec causent une importante baisse du niveau de l'eau. Le journaliste Guy Rosa parle des effets de cette sécheresse.

La baisse du niveau du Saint-Laurent et des Grands Lacs observée en 1999 se poursuit en 2000 et en 2001. Des épisodes semblables étaient survenus dans les années 1930 et 1960. Mais cette fois, écologistes et scientifiques y voient le signe d'un réchauffement de la planète, et d'une menace pour l'environnement.

Car pour contrer les effets de telles sécheresses sur la navigation commerciale par exemple, certains proposent de creuser davantage la voie maritime, une solution qui pourrait s'avérer désastreuse pour l'écologie des lieux.

La sécheresse n'est pas seule en cause, mais peut menacer la survie d'un écosystème comme celui du lac Saint-Pierre. Hormis la voie maritime qui le traverse, le lac Saint-Pierre a tout juste cinq mètres de profondeur. Quand la sécheresse met à nu une partie des milieux humides qui l'entourent, comme ce fut le cas entre 1999 et 2001, l'équilibre écologique est perturbé.

Car les milieux humides jouent un rôle essentiel. Ils filtrent les polluants, empêchent l'érosion des berges et servent d'abri à une multitude d'animaux.

Le Saint-Laurent à son plus bas

• Le reportage l'illustre bien, la baisse de niveau des fleuves et des lacs bouleverse de nombreux secteurs de l'activité humaine : navigation commerciale, activités nautiques, alimentation des barrages hydro-électriques, etc. L'approvisionnement en eau potable peut aussi devenir problématique. Les municipalités peuvent, par exemple, interdire l'arrosage des pelouses et le lavage des voitures, et demander à leurs administrés de réduire leur consommation d'eau potable.

• Dans le secteur de l'hydro-électricité, les pertes économiques peuvent être considérables. Au début de 2004, Hydro-Manitoba enregistre des pertes de 359 millions de dollars en raison de la sécheresse qui a sévi en 2003 dans la province. La société a dû alors importer de l'électricité afin de respecter ses quotas... d'exportation!

• D'une superficie de 480 kilomètres carrés, le lac Saint-Pierre est situé entre Sorel-Tracy et Trois-Rivières. Un archipel formé de 103 îles occupe sa partie sud-ouest. En novembre 2000, le lac a été désigné réserve mondiale de la biosphère par l'Unesco.

• Avec ses milieux humides, le lac Saint-Pierre procure aux poissons un environnement idéal pour la fraie. Il accueille près de 300 espèces d'oiseaux migrateurs et abrite la plus importante colonie de hérons de l'Amérique du Nord.

• Le réchauffement de la planète, que d'aucuns prédisent, pourrait avoir des effets désastreux sur les réserves d'eau douce du Saint-Laurent et des Grands Lacs et rendre plus fréquente une situation exceptionnelle comme celle de 1999 à 2001.

• Selon les différents modèles climatiques, les hivers seraient plus courts et moins froids. La formation de glace s'en trouverait réduite, l'eau s'évaporerait davantage, et le niveau baisserait d'autant si cette évaporation est plus importante que les précipitations.

Le Saint-Laurent à son plus bas

Média : Télévision

Émission : Montréal ce soir

Date de diffusion : 14 juin 1999

Invité(s) : Daniel Arsenault, Jean-François Gravel, Guy Hébert, Christiane Hudon, Yvon Vannini, Peter Yeomans

Ressource(s) : Guy Rosa

Durée : 4 min 52 s

Dernière modification :
13 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Bétail à vendre
Radio
6 min 07 s
Le bétail souffre des périodes de sécheresse et peut faire perdre beaucoup d'argent aux agriculteurs.
Pas d'eau, pas de fruits
Télévision
5 min 35 s
La sécheresse compromet l'efficacité des systèmes d'irrigation, nécessaires à de nombreuses cultures.