Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · L'après-tsunami : reconstruction en Indonésie

L'après-tsunami : reconstruction en Indonésie

Date de diffusion : 24 avril 2005

Quatre mois après le passage du tsunami en Indonésie, des milliers de sans-abri vivent encore dans les tentes des camps de réfugiés.

Envoyé dans la province d'Aceh, la région la plus dévastée, notre journaliste Sylvain Desjardins témoigne des efforts de reconstruction dans plusieurs villages. Avec ou sans l'aide du gouvernement et de la communauté internationale, les sinistrés tentent alors de retrouver un toit.

L'après-tsunami : reconstruction en Indonésie

• Avant de reconstruire, le gouvernement indonésien a d'abord dû nettoyer pendant plusieurs mois les 300 kilomètres de côtes dévastées par le raz-de-marée.

• Le plan du gouvernement indonésien prévoyait dans un premier temps la reconstruction de 100 000 maisons. L'édification de routes, de ponts, d'hôpitaux et d'écoles viendrait dans un second temps.

• Pour venir en aide aux sinistrés, plus de 250 ONG locales ou internationales étaient présentes dans la province d'Aceh.

L'après-tsunami : reconstruction en Indonésie

Média : Radio

Émission : Dimanche magazine

Date de diffusion : 24 avril 2005

Invité(s) : Aceh Banda, Abraham Heijboer, Alwi Shihab, Kim Tan

Ressource(s) : Joane Arcand, Sylvain Desjardins

Durée : 19 min 41 s

Dernière modification :
10 décembre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tsunami : le témoignage d'un survivant
Télévision
6 min 37 s
En 2005, un pêcheur ayant perdu sa femme et ses enfants lors du tsunami s'est confié à Sophie Langlois, notre envoyée spéciale en Indonésie.
Sophie Langlois retrace Ridwan Malik
Télévision
3 min 29 s
Trois mois après le tsunami de décembre 2004, Sophie Langlois a retrouvé le pêcheur dont l'histoire avait ému les téléspectateurs.