Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Nouvelles mesures de sécurité sur les plates-formes

Nouvelles mesures de sécurité sur les plates-formes

Date de diffusion : 14 février 1985

À l'époque de l'Ocean Ranger, un grand nombre des plates-formes canadiennes sont la propriété d'étrangers, ce qui rend les réglementations plus difficiles à imposer. Néanmoins, une nouvelle motivation surgit après le désastre de l'Ocean Ranger. Des systèmes d'évacuation plus sûrs sont élaborés. Des procédures d'inspection et d'essai efficaces sont également mises en place pour ce qui est du matériel de sécurité individuel.

Sur les plates-formes, des canots de sauvetage plus adaptés sont nécessaires. Les systèmes de mise à la mer et de récupération de ces canots doivent être améliorés. Les experts jugent que les hélicoptères et les navires de sauvetage devraient être prêts à une intervention en 15 minutes plutôt qu'en 30 minutes.

Malgré la mise en place de toutes les mesures de sécurité nécessaires, les risques d'accident demeurent présents, surtout au large de Terre-Neuve où la présence d'icebergs est possible.

Les mesures de sécurité sur la plate-forme ne sont pas les seuls points à améliorer. La Commission royale souhaite qu'un système d'information sur les conditions environnementales exerce un suivi constant des glaces, des vagues et des vents et en retransmette les informations aux plates-formes, le plus rapidement et le plus régulièrement possible.

Nouvelles mesures de sécurité sur les plates-formes

• En 1986, à la suite des recommandations de la Commission royale, le Secrétariat national de recherche et de sauvetage, organisme gouvernemental canadien distinct, voit le jour. Le Secrétariat, responsable devant le ministre de la Défense nationale, doit coordonner et promouvoir un programme devant améliorer les activités de recherche et de sauvetage tant aériennes que terrestres et maritimes. Il offre un soutien aux organismes gouvernementaux ou non gouvernementaux qui œuvrent dans le domaine du sauvetage et s'assure qu'ils suivent les normes gouvernementales.

• C'est vers les années 1930 que les techniques de forage ont commencé à être adaptées à des plans d'eau, peu profonds au départ. Les plates-formes sur barge ont été suivies par celles sur piles. Puis, l'évolution technologique aidant, les installations autoélévatrices dont les jambes reposent au fond de la mer deviennent courantes. Ces installations s'élèvent jusqu'à ce que la plate-forme se retrouve au-dessus des vagues. Elles ne peuvent cependant pas se situer dans des eaux très profondes et se déplacent difficilement.

• La plate-forme flottante semi-submersible est venue corriger les limites de la plate-forme auto-élévatrice. Elle est stabilisée par le fait qu'elle repose sur des pontons remplis d'eau et d'air.

• Hormis les systèmes de compensation des mouvements et le lien entre l'installation et le fond marin, le procédé de forage d'une plate-forme semi-submersible telle que l'Ocean Ranger est le même que celui d'un puit de pétrole terrestre.

Nouvelles mesures de sécurité sur les plates-formes

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 14 février 1985

Invité(s) : Lawrence Ady, John Crosbie, Dave Forsyth, Cle Newhook, Léo Parenteau, Bill Parson

Ressource(s) : Pierre Nadeau

Durée : 16 min 57 s

Dernière modification :
8 novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La philosophie d'un homme
Télévision
18 min 04 s
Le Dr Morgentaler affirme pratiquer des avortements par choix moral, par humanisme.
Effets dévastateurs de la thalidomide
Télévision
1 min 06 s
Les effets secondaires du médicament sont révélés aux yeux du monde, consterné par l'ampleur de la catastrophe.