Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Edmonton sous la tornade

Edmonton sous la tornade

Date de diffusion : 1er août 1987

Vers 15h, en cette fin du mois de juillet, les habitants du sud-est d'Edmonton voient s'abattre sur eux une tornade qui, pendant une heure, ratissera un territoire de 40 kilomètres de long et, à certains endroits, un kilomètre de large.

Vents violents et pluies diluviennes causent pannes d'électricité, fuites de gaz et coupures de téléphones. Le bilan humain est lourd : 27 personnes perdent la vie, plus de 250 sont blessés et 400 familles se retrouvent sans logis.

Une alerte météorologique est lancée à 14h45. Une cellule orageuse prend naissance près de la ville de Leduc. À 14h55, une tornade touche le sol, puis se rétracte pour retoucher le sol près de la ville de Beaumont. Prenant de la force, elle devient la « tornade d'Edmonton ».

À 14h59, un citoyen l'identifie et l'avis de tornade est enfin donné. Le maire de l'époque, Lawrence Decore, accusera d'ailleurs Environnement Canada de ne pas avoir donner l'alerte plus rapidement.

Si les bulletins météorologiques de 11h annonçaient des orages accompagnés de pluies fortes, de vents violents et de grêle, le mot de tornade n'est pas prononcé. Environnement Canada ne l'a pas vu venir.

La tornade d'Edmonton atteint par endroits une intensité de F4 sur l'échelle Fujita, soit une force dévastatrice qui rase les habitations, renverse les voitures et camions et emporte acier et béton sur son passage.

Edmonton sous la tornade

• On calcule la gravité des tornades avec l'échelle de Fujita, du nom du météorologue qui la conçue en 1951. F0 indique une tornade légère, pouvant causé des dommages aux cheminées, arbres ou enseignes.

• Lorsqu'une tornade atteint F5, on dit qu'elle est incroyable : les maisons ne lui résistent pas et même les constructions importantes peuvent subir des dommages. Mais moins de 1 % des tornades atteignent cette force.

• La tornade qui s'abat sur Edmonton en 1987 est l'une des plus meurtrières qu'ait connu le Canada. Avant celle-ci, le Canada subit une dizaine de tornades d'importance au XXe siècle. À Régina, en 1912, on compte 28 morts.

• La plupart des tornades frappent l'Ontario, l'Alberta et le Manitoba. Le Québec en vit deux de taille, la première à Sainte-Rose (Laval), en juin 1892, qui fait six morts et 26 blessés.

• Plus récemment, une tornade s'est abattue sur Drummondville, au Québec, le 6 juillet 1999, ne faisant, fort heureusement, aucun mort. Mais le Québec est relativement exempt de ce phénomène naturel.

• Le 14 juillet 2000, à l'heure du repas du soir, une violente tornade atteint Pine Lake, en Alberta, un camping est frappé. Le bilan fait état de douze morts et près de 140 blessés.

Edmonton sous la tornade

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 1er août 1987

Invité(s) : Joe Clark, Lawrence Decore, Don Getty, Guy Rodrigue

Ressource(s) : Jocelyne Blouin, Jean Ducharme, Louis Lemieux, Georges Tremel

Durée : 9 min 47 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
C'est le déluge!
Télévision
8 min 18 s
14 juillet 1987
Une pluie diluvienne s'abat sur Montréal, met la ville sens dessus dessous et cause des millions de dollars de dégâts.
Le verglas s'abat sur l'est du pays
Télévision
1 min 45 s
5 janvier 1998
Une pluie verglaçante tombe sur le Québec, l’est de l’Ontario et le Nouveau-Brunswick.