Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Les tourbillons de l'atmosphère

Les tourbillons de l'atmosphère

Date de diffusion : 23 juillet 2000

Quelles sont les conditions atmosphériques nécessaires à la formation de tornades? Peut-on prévoir ces phénomènes du ciel afin d'empêcher qu'ils provoquent la mort? En juillet 2000, une semaine après la catastrophe du camping de Pine Lake, Les Années lumière s'intéresse aux tornades.

Pour mieux comprendre leur nature, Pauline Vanasse interroge René Héroux, coordonnateur du programme temps violent d'Environnement Canada, sur le déplacement des rafales de vent dans une tornade.

Les tornades frappent brusquement. Elles se produisent lorsqu'un front froid et sec en altitude surmonte un temps chaud et humide près du sol.

La rencontre des deux masses d'air d'humidité et de température différentes constitue la première condition à la création d'une tornade. Ce contraste pousse une colonne d'air chaud à s'élever vers le ciel. Cette masse d'air accentue le cisaillement des vents – vents qui soufflent dans différentes directions et à des vitesses variables – puis entraîne la formation d'un énorme tourbillon d'air.

Les tourbillons de l'atmosphère

• Même si elles semblent immobiles à l'œil nu, les tornades se déplacent à une vitesse allant de 15 à 60 km/h.

• La chute de pression atmosphérique lors d'une tornade peut atteindre et parfois dépasser 100 hectopascals, soit une baisse d'un dixième de la pression de la surface terrestre.

• Un seul orage peut causer plusieurs tornades.

• Le 11 juin 2003, vers 17 h 30, une tornade traverse un quartier industriel de Laval, à l'est de l'autoroute des Laurentides. Avec des vents de 150 km/h, elle endommage une trentaine de bâtiments et cause pour plus de 200 000 $ de dégâts.

• D'après des statistiques américaines, la majorité des tornades sont observées entre 12 h et 18 h et se déplacent vers le nord-est.

• Phénomène similaire aux tornades, les trombes marines se forment au-dessus de l'eau. Plus fréquentes, elles sévissent dans la plupart des régions intertropicales maritimes. D'un diamètre inférieur à 30 mètres, la trombe dure un maximum de 20 minutes. La vitesse de ses vents dépasse rarement 100 km/h.

• Les trombes marines sont blanches, alors que les tornades sont habituellement de couleur grise ou noire en raison de la poussière qu'elles transportent.

Les tourbillons de l'atmosphère

Média : Radio

Émission : Les Années lumière

Date de diffusion : 23 juillet 2000

Invité(s) : René Héroux

Ressource(s) : Pauline Vanasse, Yanick Villedieu

Durée : 8 min 35 s

Dernière modification :
12 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Endeavour 1996 : mission scientifique STS-77
Radio
8 min 11 s
De nombreuses expériences scientifiques sont réalisées par Marc Garneau lors de son voyage de 1996.
Sauvés par les singes!
Radio
7 min
En faisant croître le virus de la polio sur des reins de singes, les scientifiques développent un vaccin pour prévenir la maladie.