Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Le radar Doppler à la rescousse

Le radar Doppler à la rescousse

Date de diffusion : 4 octobre 1998

Installé au sommet d'une tour, le radar Doppler repère les tornades en mesurant la direction des précipitations dans les nuages. Lorsqu'il balaie l'atmosphère, il peut voir des signes avant-coureurs d'orages violents ou de tornades.

À l'automne 1998, Johanne Arcand tente d'en savoir plus sur le radar Doppler. Elle demande des précisions sur le fonctionnement de cet instrument de météorologie à Frédéric Fabry, du département des sciences atmosphériques et océaniques de l'Université McGill.

Environnement Canada détecte les cellules nuageuses et les orages violents porteurs de tornades grâce à plusieurs technologies. Ses stations météorologiques utilisent des radars qui repèrent des nuages de pluie à des distances pouvant aller jusqu'à 120 km. En fonctionnement 24 heures sur 24, ces radars balaient 95 % du territoire canadien.

Les satellites d'Environnement Canada peuvent détecter les systèmes de temps violents lorsqu'ils sont hors de portée des radars. Par contre, les tornades sont des phénomènes trop localisés pour apparaître sur des images satellites.

Avec ses radars et ses satellites, Environnement Canada peut annoncer la présence de tornades quelques minutes avant qu'elles frappent des lieux habités.

Comme la dynamique de formation des tornades demeure mal connue, les météorologistes s'appuient aussi sur un réseau d'observateurs météo volontaires pour les détecter. Ces gens, parmi lesquels se trouvent plusieurs fermiers, surveillent le ciel afin de signaler tout orage violent ou formation de nuages anormale.

Le radar Doppler à la rescousse

• Il existe deux types de radars météorologiques. Les radars classiques peuvent localiser les précipitations et mesurer leur intensité. Les radars Doppler indiquent la direction et la vitesse des gouttes de pluie, de la neige ou des grêlons. Ils prévoient avec plus de précision le mouvement des nuages ou des matières en suspension dans l'air comme des retombées nucléaires, des rejets de gaz toxiques.

• Aucun instrument ne peut mesurer précisément l'intensité d'une tornade. Les anémomètres et les baromètres ne résistent pas à la force des vents de ce phénomène météorologique.

• Les scientifiques américains ont installé des radars Doppler sur des camions pour étudier les orages de plus près.

• Les chasseurs de tornades des Prairies canadiennes et des États-Unis tentent de mesurer la vitesse du vent et la pression atmosphérique des tornades. Ils suivent, en véhicule, les systèmes de temps violents afin de capter des données sans que soient détruits leurs instruments de mesure.

• Certains chasseurs de tornades amateurs essaient de filmer des tornades pour vendre les images à des réseaux de télévision. D'autres chasseurs expérimentés proposent des « safaris de tornades » aux touristes à la recherche d'émotions fortes.

Le radar Doppler à la rescousse

Média : Radio

Émission : Les Années lumière

Date de diffusion : 4 octobre 1998

Invité(s) : Frederic Fabry

Ressource(s) : Joane Arcand, Yanick Villedieu

Durée : 9 min 48 s

Dernière modification :
13 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Qu'est-ce qu'une tornade?
Télévision
6 min 50 s
Contrairement aux ouragans, les tornades sont de courte durée et imprévisibles.
Minutes d'angoisse à Aubigny
Télévision
13 min 02 s
Dans le village d'Aubigny, au sud de Winnipeg, le désastre de 1979 est suivi d'un élan de solidarité.