Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · Peut-on prévoir les séismes?

Peut-on prévoir les séismes?

Date de diffusion : 29 novembre 1988

Le tremblement de terre du Saguenay-Lac-Saint-Jean a surpris les spécialistes qui l'attendaient dans la région de Charlevoix. Une méthode scientifique aurait-elle pu leur permettre de prévoir ce séisme?

Moins d'une semaine après la secousse sismique, Lise Garneau demande à Jean-Yves Chagnon, ingénieur-géologue de l'Université Laval, s'il est possible de prévoir les tremblements de terre. Selon lui, aucune méthode de prédiction n'a jusqu'à ce jour démontré son efficacité de façon continue.

Les méthodes de prévision des tremblements de terre reposent le plus souvent sur la détection de signes précurseurs comme la déformation de la surface du sol, la variation de circulation de l'eau souterraine, le changement dans la conductibilité des roches ou la propagation d'ondes sonores dans le sol.

La sismologie historique permet aussi d'évaluer la récurrence de tremblements de terre et de préciser le risque sismique de régions où la terre tremble périodiquement.

De tout temps, les hommes ont tenté de trouver des causes aux séismes. Des savants de l'Antiquité les ont attribués à la colère des dieux ou à des tempêtes souterraines.

Du 16e au 19e siècle, les scientifiques associent les tremblements de terre à des explosions se promenant sous terre sans pouvoir en sortir. Au début du 20e siècle, des physiciens les ont expliqués par des phénomènes électriques.

Peut-on prévoir les séismes?

• Créée par trois physiciens grecs, la méthode de prévision de séismes VAN est basée sur la détection de signaux dans les courants naturels électriques qui se propagent sous la terre. Selon le géologue Jean-Yves Chagnon, cette méthode demeure toutefois imprécise.

• En 1997, une entreprise québécoise a mis au point un appareil qui détecte les ondes sismiques afin de laisser du temps pour se mettre à l'abri lors d'un séisme. (Voir le clip Un détecteur de tremblements de terre)

• Le Japon, les États-Unis, la Russie et la Chine poursuivent des programmes de recherche afin de tenter de prévoir les tremblements de terre.

• Le gouvernement chinois a mis en place un réseau de sismologues amateurs au début des années 1970. Il leur a demandé, entre autres, de signaler les comportements inhabituels d'animaux dans les terriers, les petites secousses sismiques et le niveau des sources.

• Le 4 février 1975, les scientifiques chinois réussissent à prévoir le tremblement de terre d'une magnitude de 7,3 à Haicheng, au nord du pays. Grâce à leur avertissement, les autorités évacuent 90 000 personnes, cinq heures avant que le séisme n'endommage gravement la ville.

• Un an plus tard, le 27 juillet 1976, le tremblement de terre de la région de Tangshan entraîne la mort de plus de 500 000 personnes. Ce cataclysme rappelle que la prévision sûre et précise d'un séisme demeure utopique.

Peut-on prévoir les séismes?

Média : Radio

Émission : Présent édition nationale

Date de diffusion : 29 novembre 1988

Invité(s) : Jean-Yves Chagnon

Ressource(s) : Lise Garneau, Louis Martin

Durée : 5 min 39 s

Dernière modification :
5 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La menace des tremblements de terre
Radio
8 min 26 s
Le Québec n'est pas à l'abri des tremblements de terre, un séisme peut y survenir à chaque instant.
Le choc des plaques tectoniques
Télévision
7 min 47 s
Un sismologue explique la théorie des déplacements horizontaux et verticaux de la croûte terrestre.