Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Environnement · Catastrophes naturelles · La menace des tremblements de terre

La menace des tremblements de terre

Date de diffusion : 11 mai 1972

Traversé par une faille, le Québec a connu quelques séismes importants depuis la fin du 17e siècle. La Colombie-Britannique, comme toute la côte ouest de l'Amérique, a également ressenti nombre de secousses sismiques.

Au début des années 1970, les animateurs Guy Provost et Lise Payette s'entretiennent avec le jésuite Maurice Buist des risques de tremblements de terre au Québec. Sismologue au collège Jean-de-Brébeuf, le père Buist leur indique que même si la terre tremble des milliers de fois par année, seuls quelques séismes occasionnent des dommages.

Les séismes peuvent avoir des effets impressionnants sur la nature et les bâtiments. Les plus graves peuvent causer la mort de milliers de personnes.

Comme l'explique le père Buist, les tremblements de terre qui surviennent dans le pourtour de la Méditerranée sont beaucoup plus dévastateurs que ceux du Canada. La Turquie, la Sicile ou l'Iran ont connu des séismes meurtriers. Ailleurs sur la planète, la Chine, le Japon et la côte ouest de l'Amérique ont aussi connu des tremblements de terre très importants.

La majorité des tremblements de terre ne peuvent être perçus qu'à l'aide de sismographes. Très sensibles, ces instruments servent à mesurer l'amplitude des séismes. Ils enregistrent les ondes sismiques, oscillations du sous-sol de la terre.

La plupart des sismographes sont constitués d'un pendule dont le déplacement est enregistré. Les mouvements du pendule sont inscrits sur des sismogrammes par des moyens mécaniques, photographiques ou magnétiques. Un autre type d'appareil, l'hydrophone, peut aussi enregistrer les ondes sismiques à partir de la variation de pression dans l'eau.

La menace des tremblements de terre

• Depuis 1952, le collège Jean-de-Brébeuf abrite un observatoire de géophysique où sont étudiés les tremblements de terre. On y retrouve une dizaine de sismographes.

• En février 1957, le père Maurice Buist invite le journaliste Raymond Laplante dans les locaux de l'Institut de géophysique du collège Jean-de-Brébeuf. (Voir le clip Les sismographes des jésuites).

• Maurice Buist a dirigé la station sismique pendant 31 ans, jusqu'à sa retraite, en 1983.

• Sur les 1500 séismes se produisant au Canada chaque année, seule une vingtaine peuvent être ressentis par l'être humain.

• Comme les ondes suivent des chemins différents à partir de la source du tremblement de terre, la détermination exacte de l'heure, du foyer et de l'énergie du séisme nécessite l'information d'un certain nombre d'observatoires sismiques.

• Inventés au 19e siècle par le géologue britannique John Milne, les sismographes permettent désormais aux scientifiques de repérer le foyer des tremblements de terre, parfois situé à des centaines de kilomètres de la surface terrestre.

• Les secousses enregistrées par les sismographes peuvent également être provoquées par l'activité humaine. En novembre 1971, le sismographe de l'observatoire de géophysique du collège Jean-de-Brébeuf aurait enregistré des oscillations provoquées par la secousse de l'explosion nucléaire d'Amchitka, en Alaska.

• Nombre de tremblements de terre très graves se sont produits au fil de l'histoire. Même si leur magnitude demeure inconnue, les documents historiques relatent des séismes majeurs dans l'Antiquité, notamment à Éphèse au large des côtes de Grèce. En 1556, le séisme de la province de Shaanxi en Chine aurait tué 800 000 personnes. En 1755, 60 000 citoyens de Lisbonne auraient trouvé la mort en raison d'une secousse sismique.

La menace des tremblements de terre

Média : Radio

Émission : Studio 11

Date de diffusion : 11 mai 1972

Invité(s) : Maurice Buist

Ressource(s) : Lise Payette, Guy Provost

Durée : 8 min 26 s

Dernière modification :
5 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Le choc des plaques tectoniques
Télévision
7 min 47 s
Un sismologue explique la théorie des déplacements horizontaux et verticaux de la croûte terrestre.
Charlevoix, zone à risque
Télévision
19 min 28 s
En 1985, des scientifiques étudient le sol de la région de Charlevoix en prévision d'une éventuelle secousse sismique.