Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Le métro de Montréal ou la sous-terre des hommes

Le métro de Montréal ou la sous-terre des hommes

Montréal inaugure son métro

Date de diffusion : 14 octobre 1966

Devant un parterre de 6000 invités rassemblés à la station Berri-de Montigny, dénommée depuis 1988, Berri- UQAM, le maire Jean Drapeau préside la cérémonie d'inauguration du métro. Montréal devient la huitième ville en Amérique du Nord à posséder son système de transport souterrain.

Parmi les personnalités politiques figurent, entre autres, le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, le cardinal Paul-Émile Léger, le président de la CTM, Lucien L'Allier, et le ministre français Louis Joxe.

Lors de la cérémonie d'ouverture du métro, six stations sont encore en travaux et seront achevées dans les mois suivants. Le réseau initial est doté de trois lignes, dont deux sont complètement achevées.

La ligne 1, de couleur verte, dessert la ville d'est en ouest, de Papineau à Atwater sur 9 stations; la ligne 2 ou ligne orange assure, grâce à une quinzaine de stations, la liaison entre les stations Henri-Bourassa, au nord, et Place-d'Armes, au sud; et la ligne 4, de couleur jaune, en cours de construction, relie les stations Berri-de Montigny, Île-Sainte-Hélène et Longueuil dès le 31 mars 1967.

La construction de la ligne 4 ne faisait pas partie du plan initial déposé par la municipalité. Mais la tenue à Montréal de l'Exposition universelle en 1967 entraîne une modification du projet original.

On décide donc de prolonger la ligne 2 en ajoutant les stations Sauvé et Henri-Bourassa, au nord, et les stations Square-Victoria et Bonaventure, au sud. Une ligne supplémentaire est aussi ajoutée au réseau initial afin de desservir le site de l'exposition sur l'île Sainte- Hélène.

Montréal inaugure son métro

• La ligne 4 est finalement prolongée jusqu'à Longueuil et relie l'île de Montréal à la rive sud dès le printemps 1967.

• La ligne 3 initialement prévue devait utiliser le réseau ferré du Canadien National et emprunter son tunnel sous le Mont-Royal afin de desservir Cartierville, mais le projet ne vit jamais le jour.

• Les premiers passagers sont ébahis par le confort et la rapidité à laquelle le métro dessert le centre-ville, tous semblent conquis.

• La vitesse maximale du métro est de 72 km/h.

• Depuis son inauguration, le métro de Montréal a transporté plus de six milliards de voyageurs.

• La première fin de semaine suivant son inauguration, le métro a accueilli près d'un million de visiteurs.

• Un autre record de fréquentation est enregistré lors de la visite du Pape Jean-Paul II au parc Jarry, à Montréal, le 11 septembre 1984. À cette occasion, ce sont environ deux millions de personnes qui ont emprunté les rames du métro.

• En 1966, Montréal devient la 26e ville au monde à posséder son métropolitain.

• À la même époque, un ticket de métro était vendu 30 cents et une lisière de 25 tickets revenait à 2 dollars pour un étudiant.

• Les travaux de construction du métro ont coûté près de 213 millions de dollars.

Montréal inaugure son métro

Média : Télévision

Émission : Le métro de Montréal ou la sous-terre des hommes

Date de diffusion : 14 octobre 1966

Invité(s) : Jean Drapeau, Daniel Johnson, Louis Joxe, Lucien L'Allier, Paul-Émile Léger, Paul Martin

Ressource(s) : Claude-Jean Devirieux, Guy Lamarche, Raymond Lebrun

Durée : 26 min 23 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un drapeau pour le Canada
Télévision
56 s
Après de nombreux débats, le Canada se dote de son propre drapeau en février 1965.
Visiter l'Expo!
Télévision
8 min 45 s
Une foule de Montréalais, Canadiens et touristes se présentent chaque jour à l'Expo.