Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · La Chasse et la pêche dans la province de Québec

La Chasse et la pêche dans la province de Québec

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Je suis POUR la chasse aux phoque.
M. le comédien, le geste de tuer une bête n'est un geste de violence. S'il en étais un, il faudrait fermer les abatoirs. Aussi la chasse aux gibier à l'automne... De plus la chasse réduit le troupeau pour en controler le nombre. Ils n'ont pas de prédateur. Aussi, les phoques mangent beaucoup de poissons que les pêcheurs ne peuvent récolter. La chasse permet aux gens d'avoir un revenu. Je crois que les artistes qui associent à un mouvement ont bien peu de crédibilité et ont bien peu de chose à faire, ils préfèrent chialer à tout vent. Ils devraient être constructifs et non destructifs.

Soumis par : Léandre Bernard, (Boischatel)


Je suis POUR la chasse au phoque , car étant pêcheur professionnel, je peu vous garantir qu'il y a maintenant un déséquilibre dans la nature, à cause qu'il y a TROP de phoques. Ça mange beaucoup, et quans nous voyons des phoques revenir à la surface avec un homard dans leur gueule et donner un coup de tête pour manger la queue et recommencer sans cesse, en plus de la morue qu'ils bouffe et que l'on ne voit pas AUCUN résultat de reprise, même avec un moratoire d'une 15e année. C'est très découragant. Tant d'emplois de perdu , les villages se ferment, mais on aime mieux faire l'autruche et défendre un point que l'on ne connait pas du tout pour avoir bonne conscience , Mais j'espère qu'ils savent que c'est en train de détruire la mer et qu'ils en seront responsable.

Soumis par : Suzanne Bond


Je suis totalement CONTRE la chasse des phoque. Il est trop émouvant et effrayant voir des hommes tuant des blanchons. Si la population des pêches se diminuent il faut en prendre des mesures au niveau gouvernamental ou plus élevé. Mais, quand même, il y avait tant d'équilibre dans la nature avant de l'intervention de l'homme. Alors, il faut intervenir maintenant pour que la quantité de pêche ne diminue? Soyons serieux!!!

Soumis par : Quelq'un d'Europe


Un film choc

Date de diffusion : 17 mai 1964

Les images diffusées le 17 mai 1964 à Radio-Canada sont bouleversantes : on y voit un chasseur dépecer un bébé phoque vivant qui continue de se trémousser alors que le couteau l'ouvre de part en part. Le film, écrit et narré par Serge Deyglun et produit par André Fleury, soulève un tollé.

Les Grands Phoques de la banquise lance le débat sur la chasse au phoque aux Îles-de-la-Madeleine et à Terre-Neuve. Quelques années plus tard, Gustave Poirier, un chasseur des Îles-de-la-Madeleine, aurait reconnu avoir été payé par l'équipe de tournage pour dépecer un blanchon vivant.

La chasse au phoque se pratique depuis des millénaires par les autochtones de la région. Les Innus récupéraient la peau, la chair et l'huile des bêtes pour leurs besoins. La chasse massive au blanchon débute à la fin des années 1950, avec l'engouement de l'industrie européenne de la mode pour la peau blanche des bébés phoques. Les méthodes de chasse se transforment, les barques des chasseurs faisant place à des chalutiers européens dont les méthodes ne sont aucunement contrôlées.

Un film choc

• Six espèces de phoques fréquentent les eaux du Canada atlantique : le phoque du Groenland, le phoque à capuchon, le phoque annelé, le phoque gris, le phoque barbu et le phoque commun. Les phoques du Groenland et les phoques à capuchon sont les plus abondants.

• Selon les estimations de 1999, il y aurait une population de 5,2 millions de phoques du Groenland. Le dernier recensement de phoques à capuchon, réalisé en 1990, estimait leur population entre 450 000 et 475 000 individus.

• On appelle « blanchon » le phoque du Groenland qui n'a pas commencé à muer et dont le pelage est encore blanc (whitecoat en anglais). Le « jeune à dos bleu » est un phoque à capuchon qui n'a pas mué et dont le pelage est encore bleu (blueback en anglais). Les bébés phoques muent à l'âge de deux semaines.

• Dans les années 1960, la peau des blanchons était particulièrement prisée par l'industrie de la fourrure.

Un film choc

Média : Télévision

Émission : La Chasse et la pêche dans la province de Québec

Date de diffusion : 17 mai 1964

Ressource(s) : Serge Deyglun

Durée : 19 min 07 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Brian Davies monte aux barricades
Radio
4 min 16 s
En 1967, le débat sur la chasse au phoque reprend de plus belle, dû essentiellement à la ferveur d'un homme.
L'Europe ne veut plus de peaux
Télévision
1 min 26 s
En 1983, les militants crient victoire : l'Europe déclare un embargo sur les produits à base de phoque.